RPT -Wall Street (-1,4%) subit sa plus forte baisse depuis septembre

le
0

(Rpt sans changement de la dépêche diffusée jeudi soir) * Le Dow a perdu 1,44%, le S&P-500 1,40%, le Nasdaq 1,22% * Plus forte baisse en pourcentage depuis le 28 septembre * Les valeurs de l'énergie et des métaux pèsent sur la cote * Le scénario d'une hausse de taux en décembre se précise * Cisco et Nordstrom chutent en après-Bourse NEW YORK, 13 novembre (Reuters) - Wall Street a fini en baisse sensible jeudi, plombée par le recul des cours des matières premières et par des déclarations du président de la Fed de New York qui ont renforcé le scénario d'une hausse de taux en décembre. L'indice Dow Jones .DJI des 30 grandes valeurs a cédé 254,15 points, soit 1,44%, à 17.448,07 et le Standard & Poor's-500 .SPX , plus large, a perdu 29,00 points ou 1,40% à 2.046,00, les deux indices accusant ainsi leur plus forte baisse depuis le 28 septembre. Le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de son côté de 61,94 points (1,22%) à 5.005,08. A l'image des places européennes qui ont elles aussi subi leur plus important recul depuis la fin septembre, la baisse a été générale avec les dix grands indices sectoriels S&P qui ont fini dans le rouge et le Dow Jones comme le S&P-500 bien en-deçà de leurs moyennes mobiles à 200 jours. Les prix du pétrole sont tombés à des plus bas depuis la fin août et ceux du cuivre un creux de plus de six ans, affectés tout à la fois par la vigueur du dollar, le ralentissement de la croissance chinoise et la crainte d'une offre excédentaire. William Dudley, l'influent président de l'antenne de New York de la Réserve fédérale, a par ailleurs conforté les anticipations de hausse des taux le mois prochain en jugeant "tout à fait possible" que les conditions qui ont été fixées par la banque centrale pour commencer à normaliser sa politique monétaire soient "bientôt remplies", après sept années de taux proches de zéro. ID:nL8N1376OW "La tendance générale est aux prises de bénéfice mais je pense que le marché a également mal réagi aux déclarations de la Fed : à mon sens, les investisseurs attendaient des propos plus accommodants", commente Adam Sarhan, directeur général de Sarhan Capital à New York. "La probabilité d'un nouveau report s'amenuise de plus en plus", confirme David Schiegoleit, gérant chez U.S. Bank Private Client Reserve à Los Angeles. Des taux d'intérêt plus élevés augmentent les coûts d'emprunt des entreprises. CISCO BAISSE EN APRÈS-BOURSE L'indice sectoriel de l'énergie .SPNY a perdu 2,4%, dans le sillage de la baisse de 3,8% du cours du Brent, revenu à son plus bas niveau depuis la fin août, et celui des métaux .SPLRCM a lâché 2%. Caterpillar CAT.N , qui fournit l'industrie minière, a chuté de 4,52% à 68,66 dollars, la plus forte baisse du Dow, et les compagnies pétrolières Chevron CVX.N et Exxon XOM.N ont perdu plus de 2%. Le compartiment des grands magasins s'est redressé à rebours de la tendance, des résultats meilleurs que prévu de Kohl's KSS.N faisant oublier la déception de Macy's M.N la veille. Kohl's s'est adjugé 6,1% et Macy's a regagné 0,94% au lendemain d'une dégringolade de 14%. Nordstrom JWN.N , qui publiait ses comptes à la clôture, a gagné 1,85% dans la foulée et J.C. Penney JCP.N s'est redressé de 3,17% avant sa propre publication vendredi. Le répit a été toutefois de courte durée, Nordstrom perdant quelque 20% dans les échanges électroniques après ses résultats qui ont déçu. ID:nL8N1376Y2 Egalement sanctionné, Cisco CSCO.O lâchait 5% en après-Bourse alors qu'il avait fini la séance sur un gain symbolique de 0,04%, l'une des deux seules hausses du Dow avec United Technologies UTX.N (+0,98%). L'équipementier des réseaux a publié des résultats meilleurs que prévu pour le trimestre écoulé mais il a déçu les analystes avec ses prévisions pour le trimestre en cours. ID:nL8N1376YG PayPal PYPL.O a rendu 2,09% à 35,37 dollars dans la crainte d'une concurrence du mastodonte Apple AAPL.O qui, selon le Wall Street Journal, discute avec des banques de la mise en place d'un système de paiement électronique ID:nL8N1365KO . Apple a cédé 0,34%. Parmi les valeurs de second rang, le distributeur de pièces détachées automobiles Advanced Auto Parts AAP.N a chuté de 15,43% à 164,64 dollars après l'annonce d'un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes des analystes, qui l'a conduit à abaisser ses prévisions pour l'ensemble de l'année. Quelque 7,1 milliards d'actions ont été échangées sur les différents marchés américains, un chiffre dans la moyenne des 20 dernières séances selon les données de Thomson Reuters. Sur le marché des changes, le dollar a subi des prises de bénéfice pour la deuxième journée consécutive, revenant autour de 1,08 pour un euro. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans est resté stable à 2,31% mais l'or a reculé à son plus bas niveau depuis 2010 dans la perspective d'une hausse des taux de la Fed. (Noel Randewich, avec Abhiram Nandakumar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant