RPT-Voynet craint une remise en cause de l'accord avec le PS

le
7

Répétition: mot manquant dans le titre.

PARIS (Reuters) - Dominique Voynet, porte-parole d'Eva Joly, a dit jeudi craindre une remise en cause des accords législatifs conclus avec le PS en cas de faible score de la candidate d'Europe Ecologie les Verts (EELV) à l'élection présidentielle.

Le 15 novembre dernier, EELV a passé un accord avec le Parti socialiste qui, en cas de victoire du candidat du PS, François Hollande, lui réserverait des circonscriptions et lui ouvrirait la possibilité de constituer un groupe parlementaire écologiste à l'Assemblée nationale pour la première fois.

Interrogée sur i

"Je le crains bien sûr mais en même temps je constate que ces accords engagent les deux partenaires", a-t-elle déclaré.

"J'espère bien qu'on aura trois ministères et peut-être davantage à condition que les militants écologistes valident l'hypothèse d'une participation gouvernementale, ce qui ne peut se faire que sur un projet politique", a-t-elle ajouté.

Lors d'un meeting à Strasbourg mercredi soir, Eva Joly, créditée au plus de 3% dans les sondages, a assuré qu'elle irait jusqu'au bout malgré les doutes qui s'élèvent au sein même de son parti sur la pertinence du maintien de sa candidature.

Dominique Voynet a reconnu qu'"on se pose toujours la question de savoir si une candidature à 2 ou 3% n'est pas une candidature qui montrerait le désintérêt des Français pour ces questions vitales pour l'avenir de l'humanité".

"En vérité c'est un risque, nous le prenons en compte", a poursuivi la députée, qui avait obtenu 1,57% des suffrages au premier tour de la présidentielle de 2007. "Mais nous savons que sans nous aucun des grands candidats ne parlerait d'écologie et ne l'intégrerait dans son programme."

Marine Pennetier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le jeudi 15 mar 2012 à 17:52

    Ce qui interesse les verts se sont les postes et les indemnités qu'ils vont rafler au PS en vertu de l'accord passé.L'écologie ne les interesse que comme moyen pour atteindre leurs objectifs et satisfaire leurs ambitions. Hollande à tout le temps de regretter l'accord passé et ses conséquences à la chambre.

  • laquitta le jeudi 15 mar 2012 à 16:47

    hulot écolo, faut pas exagérer, quand je vois tous ces camions, voitures, hélicos, avions, ulm pour tourner ses trucs comme écolo il se pose là!!!!!!!!!

  • bordo le jeudi 15 mar 2012 à 14:35

    Bien d'accord avec Charleco : les français se désintéressent des verts et pas de l'écologie. Nous voyons bien qu'ils sont irresponsables, en ayant élu (ce sera la seule fois où elle le sera) Mme Joly, contre Hulot, qui est seulement l'une des personnes les plus populaires de France. et cela après Fukushima, qui aurait du susciter leur triomphe ! Les verts transforment l'or en plomb.

  • chatnour le jeudi 15 mar 2012 à 14:00

    C'est bien fait ! Ils ne méritent même pas d'être remboursés de leurs frais de campagne et ils ne le seront pas ! oui, Sarko a raison là-dessus "c'est une secte". De plus, trois ministères, ce serait vraiment filer de la confiture à des cochons !

  • charleco le jeudi 15 mar 2012 à 13:41

    Résultat : les Français éjectent les Verts. Eva Joly va faire moins de 1%, c'est bien fait pou eux.

  • charleco le jeudi 15 mar 2012 à 13:39

    Les Verts ne comprennent rien : ils croient que les Français se désintéressent de l'écologie alors qu'ils se désintéressent tout simplement des Verts pour cette simple raison que les Verts sont d'abord des politiciens sectaires et accessoirement des écolos quand cela est opportun pour eux. Ils avaient un bon candidat : Nicolas Hulot, ils l'ont éjecté, résultat, les fr

  • laquitta le jeudi 15 mar 2012 à 13:36

    Peut être tout simplement Eva Joly ne représente rien pour les français sans que ceux-ci se désintéressent des pb d'environnement.