RPT-Un possible troisième homme recherché dans l'affaire Merah

le
0

Répétition: bien lire "troisième homme" et non "troisième complice"

PARIS (Reuters) - Les enquêteurs ont la conviction que Mohamed Merah n'est pas l'expéditeur de la vidéo envoyée à la chaîne de télévision Al Djazira à Paris et recherchent un éventuel troisième homme pour le vol du scooter, a-t-on appris de source policière.

Une clé USB contenant des images filmées lors de ses assassinats par le tueur abattu jeudi par la police et une revendication sont parvenues au bureau parisien de Al Djazira, qui n'a pas encore pris la décision de les diffuser ou non.

Le colis portait un cachet postal daté de mercredi dernier et les enquêteurs essaient de savoir s'il a été posté mardi soir par Mohamed Merah lui-même avant qu'il ne fasse l'objet d'une surveillance policière, ou par un complice mercredi matin.

Un dispositif policier discret avait mis été en place autour du domicile du jeune homme de 23 ans avant que l'unité d'élite du Raid n'intervienne dans la nuit de mardi à mercredi.

"Comme la lettre a été postée d'un village loin de Toulouse, il est difficile que ce soit Mohamed Merah", dit-on de source policière, sans préciser qui les enquêteurs soupçonnent.

Le frère de Mohamed Merah, Abdelkader, a été mis en examen dimanche et écroué pour complicité d'assassinats pour avoir été présent lors du vol du scooter utilisé par son frère pour commettre les tueries. Il nie toute participation aux crimes.

Parallèlement, les enquêteurs tentent d'identifier un troisième homme qui aurait pu participer au vol du scooter Yamaha T-Max ou se présenter avec l'un des deux frères auprès d'un concessionnaire moto pour l'achat d'accessoires et voir comment désactiver un système de détection par satellite.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant