RPT-Quatre des dix islamistes présumés arrêtés mercredi libérés

le
0

Répétition: mot manquant dans le titre.

PARIS (Reuters) - Quatre des dix islamistes présumés arrêtés mercredi en France ont été libérés sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

La garde à vue des six autres a été prolongée et ils pourraient donc être présentés durant le week-end à des juges d'instruction antiterroristes pour une éventuelle mise en examen, a-t-on précisé de même source.

Ce résultat est toutefois incertain, car il faut établir par des faits matériels une éventuelle constitution d'association de malfaiteurs à but terroriste.

Le principe de l'opération est en outre contesté. C'est en effet le renseignement qui a sollicité le parquet de Paris pour ces interpellations sur le fondement de simples fiches établies du fait que les personnes concernées présentaient un risque théorique en raison d'un profil, de sympathies idéologiques ou de voyages dans la zone pakistano-afghane.

Le gouvernement a défendu le principe d'une action préventive après le meurtre de sept personnes à Toulouse et Montauban par un fanatique islamiste, Mohamed Merah.

Plusieurs candidats à l'élection présidentielle ont critiqué des arrestations fortement médiatisées, motivées selon eux par des arrière-pensées électoralistes.

Cette opération intervient après l'interpellation de 19 membres présumés du groupe salafiste Forsane Alizza le 30 mars. Dix-sept ont été placés en garde à vue et treize d'entre eux ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un acte de terrorisme, acquisition, détention et transports d'armes".

Thierry Lévêque, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant