RPT-Pékin demande justice pour ses casques bleus tués au Sud-Soudan

le , mis à jour à 07:29
0
 (RPT mastic) 
    SHANGHAI, 30 juillet (Reuters) - Le ministre chinois des 
Affaires étrangères, Wang Yi, a demandé samedi à son homologue 
sud-soudanais que les responsables de la mort de deux casques 
bleus chinois soient identifiés et punis au plus vite, annonce 
le ministère des Affaires étrangères sur son site internet. 
    Deux soldats chinois membres de la mission de l'Onu au 
Soudan ont été tués au mois de juillet et deux autres ont été 
blessés par un obus de mortier tiré lors des affrontements qui 
ont opposé les troupes gouvernementales et des partisans du 
vice-président Riek Machar. 
    Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Deng Alor 
Kuol a présenté ses condoléances à la Chine et promis qu'une 
enquête rapide serait menée et que les coupables seraient punis. 
    Les corps des deux hommes ont été rapatriés mardi. 
    La Chine est l'un des principaux débouchés pétroliers du 
Sud-Soudan et souhaite à ce titre que la stabilité revienne dans 
un pays qui a déjà traversé une guerre civile meurtrière. 
    Le Conseil de sécurité des Nations unies a prolongé vendredi 
la mission de la mission des Nations jusqu'au 12 août après que 
le secrétaire général de l'Onu a déclaré que le pays "était au 
bord du précipice".   
    Le gouvernement soudanais a cependant cessé de délivrer des 
visas au personnel de l'Onu et aux diplomates et instauré un 
délai d'attente de trois jours, rapporte Chine nouvelle. 
 
 (Pete Sweeney,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant