Rpt-Manifestations au Mexique après la disparition de 43 étudiants

le
0

(Rpt technique, slug) MEXICO, 9 octobre (Reuters) - Plusieurs milliers de personnes ont défilé mercredi dans la capitale mexicaine pour demander que la lumière soit faite sur la disparition de 43 étudiants dont on craint qu'ils n'aient été massacrés par des policiers liés aux membres du crime organisé. Ces jeunes professeurs en formation ont disparu dans la nuit du 26 septembre dernier après un affrontement avec la police à Iguala, dans l'Etat du Guerrero, en proie aux gangs. Une fosse commune contenant des restes humains carbonisés a été découverte près de la ville le week-end dernier. "Le Mexique est devenu pire qu'un camp de la mort. Je n'aurais jamais pensé que je vivrais pour voir quelque chose d'aussi horrible", a déclaré Mariela Lopez, professeure de 56 ans, qui défilait à Mexico. Les manifestants portaient des photos des disparus et des pancartes où l'on pouvait lire : "gouvernement fasciste, assassin de professeurs". Une manifestation a également eu lieu à Chilpancingo, la capitale du Guerrero. Les manifestants ont bloqué l'autoroute reliant Mexico à la station balnéaire d'Acapulco. Le président mexicain Enrique Pena Nieto a promis lundi que les auteurs du massacre seraient identifiés et jugés. Le procureur général du Guerrero, Inaky Blanco, a déclaré dimanche que 28 corps avaient été découvert dans une fosse commune, et qu'il était "probable" que certains soient ceux des étudiants portés disparus. Les manifestants demandent la démission du gouverneur de l'Etat du Guerrero Angel Aguirre et des sanctions contre les policiers liés au crime organisé. (Lizbeth Diaz; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant