RPT-Ligue 1: Lyon ouvre contre Auxerre sa grande semaine

le
0
LYON ENTAME FACE À AUXERRE UNE SEMAINE RICHE EN DÉFIS
LYON ENTAME FACE À AUXERRE UNE SEMAINE RICHE EN DÉFIS

Répétition: coquille dans le 16e paragraphe, bien lire Jean-Guy Wallemme.

par André Assier

LYON (Reuters) - En recevant Auxerre ce samedi en Ligue 1, Lyon entame une semaine cruciale pour son avenir avec une demi-finale de Coupe de France à Ajaccio mardi et la finale de la Coupe de la Ligue samedi 14 mars au Stade de France.

Quatrième du championnat à six points des Lillois, troisièmes, les Lyonnais espèrent encore accrocher le podium synonyme de présence en Ligue des champions l'an prochain.

Mais ils peuvent aussi se qualifier pour la Ligue Europa en triomphant dans l'une des deux coupes. Un défi qui fait saliver le gardien de l'équipe de France, Hugo Lloris.

"C'est ce qui rend la fin de saison excitante. Nous avons la possibilité de gagner des coupes et de remettre ainsi le club sur le devant de la scène. C'est une bonne chose pour tout le monde, joueurs, club et supporters", dit-il.

Des succès dans chacun des rendez-vous de cette semaine seraient autant de réussites dans la marche de l'OL vers la quête de trophées.

"L'exercice qui consiste à passer d'une compétition à une autre n'est pas évident, mais nous l'avons déjà fait et les perspectives sont tellement belles", convient Rémi Garde, l'entraîneur.

Lyon a su rebondir en mars après l'échec en Ligue des champions au début du mois, avec une série de cinq rencontres sans défaite, dont quatre succès, une séquence qu'apprécie un Rémi Garde prudent.

"Rassuré n'est pas le mot actuellement mais disons que je suis serein. Nous avons bien travaillé", juge-t-il.

Pour Lloris, le sprint final tant en championnat qu'en coupes se fera beaucoup sur le mental. "Il se joue dans les têtes, ça sera à nous de montrer que nous avons les capacités et le mental pour rivaliser face à nos concurrents. Les dernières saisons, nous avons obtenu nos objectifs dans le sprint final, donc ça peut nous servir."

UNE MARCHE TROP HAUTE ?

Tout commence par le plus difficile à aller chercher, le podium de la Ligue 1.

La dernière journée a, certes, permis à Lyon de glaner un rang au classement mais le septuple champion de France a concédé du terrain à Lille, son principal adversaire dans la course au podium.

Le champion de France 2011 compte six longueurs d'avance et une différence de buts largement en sa faveur. Alors qu'il reste huit matches à disputer et 24 points à distribuer, cette marche-là semble un peu haute à atteindre.

Mais Hugo Lloris veut rester confiant. "Il y a encore de la marge. Notre objectif est de prendre le maximum de points sur ces huit matches. Si on prend les 24 points, on sait qu'on ne sera pas loin de cette troisième place", estime-t-il.

Pour atteindre cet objectif, l'OL débute par un exercice qu'il n'aime pas trop, la réception d'un "petit". Ajaccio (1-1) et Caen (1-2) sont par exemple venus prendre des points à Gerland quand Evian ou Sochaux (2-1) à chaque fois, se sont inclinés non sans avoir fait trembler Lyon.

Lyon peut cependant arguer de son habitude à domicile de "tourner" à un rythme de champion. Il comptabilise à ce jour 32 points sur 42 possibles, soit plus que les fameux deux points par match nécessaires statistiquement pour glaner un titre.

Les Lyonnais se méfient toutefois des Auxerrois qui, sous la férule de leur nouvel entraineur Jean-Guy Wallemme, ont remporté samedi dernier contre Valenciennes leur premier succès en championnat depuis la mi-décembre, tout en restant lanterne rouge.

"C'est une équipe qui voudra prendre des points à Gerland. Elle en a besoin pour obtenir son maintien. Les Auxerrois vont fermer le jeu et ça sera à nous de trouver les solutions", analyse Hugo Lloris.

Pour cette rencontre, Rémi Garde ne comptera pas sur Yoann Gourcuff (adducteurs), Cris (mollet) et Michel Bastos (dos).

Edité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant