RPT - Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Répétition reformulée du paragraghe sur Bouygues.

Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris qui a clôturé en forte hausse après une information du journal Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) selon laquelle la BCE a modélisé les retombées économiques d'un programme d'assouplissement quantitatif.

L'indice CAC 40 a gagné 0,79% à 4.484,55 points. Sur la semaine l'indice phare de place parisienne grimpe de 1,66%.

* Les OPÉRATIONS DE M&A ont occupé le devant de la scène.

* LAFARGE (+8,9% à 64,09 euros dans des volumes ayant représenté 8,9 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext) a touché en milieu d'après-midi un plus haut de quatre ans et demi à la Bourse de Paris. Le groupe a confirmé être en discussions avec Holcim en vue d'un possible rapprochement entre les deux cimentiers.

* RÉMY COINTREAU a avancé de 3,59% à 61,20 euros dans des volumes ayant représenté 6,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, dopé par des spéculations prêtant à l'américain Brown-Forman des visées sur le groupe français fragilisé par la chute de ses ventes de cognac en Chine.

* Le SECTEUR TÉLÉCOMS FRANÇAIS a continué de susciter l'intérêt, un conseil de surveillance décisif de VIVENDI (+0,39% à 20,555 euros) devant trancher dans la journée le sort de sa filiale SFR.

BOUYGUES (+0,64% à 30,835 euros) a dégainé une nouvelle offre pour SFR en vue de contrer celle du cablo-opérateur NUMERICABLE (-5,25% à 26,435 euros, plus forte baisse du SBF 120). Juste avant cette annonce, des sources avaient indiqué à Reuters que NUMERICABLE tenait la corde.

ILIAD, considéré comme le gagnant de la bataille pour SFR quelque soit son issue, a grimpé de 3,24% à 210,05 euros et ORANGE de 0,18% à 10,835 euros.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été recherchées, soutenues par l'article du FAZ sur la BCE mais aussi par l'annonce d'un nombre de créations d'emploi jugé solide en mars aux Etats-Unis, où elles sont restées sur un rythme soutenu pour le deuxième mois consécutif.

ALSTOM avancé de 2,06% à 22,08 euros, ARCELORMITTAL a de 2,01% à 11,91 euros et CAPGEMINI de 1,46% à 54,03 euros.

* RENAULT (+2,95% à 72,93 euros) a aussi profité d'un relèvement de recommandation d'UBS sur la valeur de "neutre" à "acheter", le broker estimant que les cours actuels n'intègrent pas complètement la solidité du bilan et la visibilité élevée sur les coûts du constructeur automobile.

* AIRBUS GROUP a pris 1,66% à 54 euros alors que l'euro est tombé à 1,37 dollar contre plus de 1,38 dollar dans la semaine. En outre, sa filiale Airbus a annoncé le placement de 158 commandes brutes au premier trimestre.

* ALCATEL-LUCENT (-2,4% à 2,963 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, la valeur tentant de combler un 'gap' ouvert mercredi après être repassée sous sa moyenne mobile à 50 jours, à 3,02 euros.

* KORIAN-MEDICA a reculé de 1,66% à 26,06 euros, la valeur testant deux supports techniques, l'un à 26 euros et le second représenté par la moyenne mobile à 50 jours du titre, à 25,58 euros.

* STERIA (+5,5% à 15,74 euros) a été dopée par une note de Berenberg dans laquelle le broker a relevé sa recommandation sur la valeur de "conserver" à "acheter" en estimant que les décisions difficiles de la SSI devraient commencer à payer.

* SCOR s'est octroyée 1,46% à 25,765 euros. JPMorgan a relevé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "surpondérer". Le broker estime que le réassureur devrait faire état d'avancées dans son nouveau plan stratégique nommé Optimal Dynamics. Il prévoit une croissance organique de 7% des revenus par an sur la période mi-2013-mi-2016.

* MRBRICOLAGE, suspendue jeudi, a pris 8,9% à 14,56 euros. Kingfisher, propriétaire de Castorama et Brico Dépôt en France, est entré en discussions pour racheter Mr Bricolage à un prix de 15 euros par action, une opération qui ferait du groupe britannique le numéro un du marché français.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthias Blamont)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant