RPT-Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

le
0
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

Répétition avec une nouvelle formulation au 1er paragraphe.

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40, porté pendant la séance par plusieurs opérations de fusion-acquisition, a réduit ses gains dans l'après-midi pour clôturer inchangé (+0,07 point à 3.968,91 points).

* ESSILOR (+6,18% à 85,62 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 après avoir annoncé un accord avec PPG pour l'acquisition de 51% du capital de Transitions Optical, leader mondial des verres à teinte variable qu'il codétient avec le groupe américain, pour un montant de 1,7 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros).

* Plus gros volume de la cote, PUBLICIS a fini inchangé (+0,08% à 59,4 euros) tandis qu'OMNICOM effaçait ses gains initiaux (+0,1%) à New York au lendemain de l'annonce de la fusion des deux géants de la publicité. A la reprise de leur cotation, les deux titres avaient bondi de plus de 6%.

* L'opération, qui donnera naissance au numéro mondial de la publicité, a eu pour effet de doper HAVAS, cible potentielle d'une offre, qui a gagné 4,68% à 5,66 euros.

* MEDICA a grimpé de 4,17% à 15 euros, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance ayant annoncé la signature d'un accord portant sur l'acquisition de 100% du capital de la société belge Senior Living Group (SLG).

* DANONE a gagné 3,15% à 59,27 euros après des résultats dopés par le dynamisme des pays émergents alors qu'en Europe la baisse des ventes s'est révélée moins marquée au deuxième trimestre grâce aux premiers effets des mesures décidées par le groupe, qui a confirmé ses objectifs annuels.

* Les CYCLIQUES ont eu le vent en poupe, le sentiment de marché penchant plutôt pour une réaffirmation cette semaine par les grandes banques centrales, Fed en tête, de leur volonté de maintenir leur politique monétaire ultra-accommodante, favorable aux actifs risqués.

* RENAULT, que Citigroup a intégré à sa liste de valeurs européennes préférées ("Focus List Europe"), a pris 1,71% à 60,15 euros et VALLOUREC 1,05% à 43,44 euros.

* PLASTIC OMNIUM, plus forte hausse du SBF 120, a clôturé sur un gain de 7,16% à 53,58 euros après avoir touché en séance un nouveau record à 55,21 euros, l'action de l'équipementier auto étant recherché depuis la publication mercredi de ses résultats semestriels.

* CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,43% à 7,173 euros. JPMorgan a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "neutre" sur la valeur, jugeant que la banque va au devant de difficultés dans la mise en oeuvre des exigences en fonds propres imposées par les nouvelles règles prudentielles Bâle III.

* STMICROELECTRONICS (-3,27% à 6,35 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, la valeur testant un support technique autour de 6,4 euros sur fond de pression vendeuse croissante depuis qu'elle a ouvert un gap et enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours mardi dernier avec l'annonce d'une nouvelle perte trimestrielle par le leader européen des semi-conducteurs.

* LAFARGE a cédé 2,15% à 48,945 euros, la valeur revenant sur sa moyenne mobile à 200 jours (à 48,496 euros) après avoir échoué à franchir celle à 50 jours (à 49,986 euros).

* STERIA, plus forte baisse du SBF 120, a chuté de 9,69% à 10,63 euros après que le groupe de services informatiques a révisé à la baisse sa prévision de croissance pour cette année.

* ERAMET a chuté de 8,39% à 65,5 euros. Le groupe minier prévoit d'intensifier ses mesures d'économies sur la période 2013-2015 après avoir enregistré une perte nette au premier semestre, due à la chute des cours du nickel.

* AIR FRANCE-KLM a lâché 1,84% à 6,09 euros. RYANAIR (-2,8%) a annoncé une baisse de ses bénéfices au premier trimestre 2013-2014 et confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

* REXEL a perdu 1,37% à 17,97 euros. Berenberg a abaissé sa recommandation d'"achat" à "conserver" sur la valeur après l'avertissement sur résultats lancé la semaine dernière par le distributeur de matériel électrique. Natixis a également abaissé son conseil, d'"acheter" à "neutre".

* TF1 a abandonné 1,57% à 10,955 euros. HSBC a abaissé son conseil de "neutre" à "sous-pondérer" sur le titre après le "rally" de la valeur depuis le début du mois (+21%).

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant