RPT-Les Hongrois aux urnes sur les quotas migratoires de l'UE

le , mis à jour à 03:53
0
 (Répétition titre) 
    par Krisztina  Than 
    BUDAPEST, 2 octobre (Reuters) - Une large majorité de 
Hongrois est susceptible de se prononcer dimanche contre les 
quotas de réfugiés proposés par la Commission européenne, lors 
d'un référendum qui pourrait enhardir le Premier ministre Viktor 
Orban face à Bruxelles. 
    Au pouvoir depuis 2010, Viktor Orban est l'un des plus 
ardents opposants aux projets de politique migratoire commune de 
l'Union européenne. En un an, il a posté à la frontière sud de 
la Hongrie des milliers de policiers et y a érigé des murs 
hérissés de fils barbelés. 
    Sur la route pour rejoindre des pays plus riches en Europe 
occidentale, la Hongrie comptabilise cette année 18.000 
franchissements illégaux, contre des centaines de milliers en 
2015. 
    Dans une lettre publiée samedi dans le quotidien Magyar 
Idok, le Premier ministre exhorte ses compatriotes à signifier à 
l'Europe que ses politiques sont dangereuses. 
    "Nous pouvons envoyer ce message, qu'il n'appartient qu'à 
nous, citoyens européens, de forcer ensemble l'Union à revenir à 
la raison, ou de la laisser s'auto-détruire", écrit-il. 
    Un rejet massif du plan de la Commission prévoyant une 
répartition proportionnelle des réfugiés dans les Etats membres 
de l'UE permettrait à Viktor Orban d'apparaître en position de 
forces face aux demandes de Bruxelles. Le Premier ministre s'est 
dit prêt à entamer des négociations dès la semaine prochaine. 
  
    Vendredi, 1.500 personnes se sont réunies à Budapest pour 
protester contre le scrutin, dénonçant une propagande de haine. 
    Le résultat de la consultation ne fait guère de doute, près 
de 80% de l'opinion publique en Hongrie se prononçant contre la 
relocalisation des demandeurs d'asile dans le pays, selon 
différents sondages.  
    La seule incertitude concerne le taux de participation qui 
doit, selon la constitution hongroise, dépasser les 50% afin que 
le résultat soit valide.  
    Les bureaux de vote ouvrent dimanche à 04h00 GMT, et 
fermeront à 17h00 GMT. Les premiers résultats sont attendus 
après 18h00 GMT. 
     
 
 (Avec Gergely Szakacs; Pierre Sérisier et Julie Carriat pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant