RPT- Les Bourses européennes finissent en hausse

le
0
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

Répétition avec valeur actualisée du FTSEurofirst 300

PARIS (Reuters) - Les perspectives d'amélioration économique en Europe et aux Etats-Unis ont soutenu le dollar et les Bourses européennes qui ont fini en hausse mercredi, tandis que les obligations, qui ont beaucoup joué le rôle de valeurs refuge pendant la crise, étaient logiquement délaissées.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,40% ou 14,35 points, à 3.564,51 points. A Francfort, le Dax 30 a gagné 1,19%. En revanche, le Footsie britannique a cédé 0,18%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a fini en hausse de 0,28% à 1.098,37 points, retrouvant ses niveaux du mois d'août.

Les marché boursiers américains, qui avaient beaucoup monté mardi, sont plus hésitants et esquissent une consolidation à leurs niveaux élevés.

L'activité dans les économies développées devrait s'accélérer en 2012 grâce aux politiques monétaires très accommodantes des grandes banques centrales et à des signes d'apaisement de la crise de la dette en zone euro, selon 250 économistes interrogés par Reuters.

Mardi soir, la Réserve fédérale américaine a dit constater un certain redressement de l'économie et un relâchement des tensions sur les marchés financiers tout en confirmant sa promesse de maintenir des taux à des niveaux proches de zéro pendant longtemps.

En outre, les grandes banques américaines ont presque toutes réussi les tests de résistance annuels et continuent d'avoir les fonds propres requis malgré des simulations de pertes importantes, a annoncé mardi la Réserve fédérale des Etats-Unis.

Le dollar poursuit son rebond pour toucher un nouveau plus haut de 11 mois face au yen et un nouveau plus haut d'un mois face à l'euro à 1,3028 dollar, après le relèvement par la Réserve fédérale de son appréciation de la situation économique.

Le billet vert a atteint un moment 83,65 yens, son plus haut depuis la mi-avril 2011. Selon les traders, les sociétés exportatrices japonaises sont réticentes à vendre la devise américaine. Elles anticipent une poursuite de sa hausse. Depuis le début de l'année, le dollar a gagné 8,6% contre le yen.

Avec Blaise Robinson, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant