RPT-Les Bourses européennes finissent dans le rouge

le
0
LES PLACES EUROPÉENNES CLÔTURENT EN BAISSE
LES PLACES EUROPÉENNES CLÔTURENT EN BAISSE

(Reuters) - Répétition titre

Les Bourses européennes ont terminé lundi dans le rouge, les actions souffrant de la remontée des rendements obligataires, au plus haut depuis juin, et de la baisse des cours du pétrole.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un recul de 0,46% (-20,69 points) à 4.450,23 points. Le Footsie britannique a abandonné 0,94% et le Dax allemand 0,73%. L'indice EuroStoxx 50 a perdu 0,54%, le FTSEurofirst 300 et le Stoxx 600 0,74%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en légère baisse, le Dow Jones cédant 0,18% et le Nasdaq 0,12%.

Sur le marché des changes, le dollar marquait une pause face à un panier de devises de référence après avoir enregistré la semaine dernière sa meilleure performance hebdomadaire depuis plus de sept mois. Il abandonnait 0,25% environ face à l'euro, autour de 1,10 contre un plus haut de 1,0964 la semaine dernière.

Sur le marché obligataire, à trois jours de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), le rendement des obligations d'Etat allemandes à dix ans a atteint son plus haut niveau depuis quatre mois, juste au-dessus de 0,1% et celui de leur équivalent américain a franchi la barre de 1,8%. Parallèlement, les emprunts britanniques ont de nouveau souffert des inquiétudes suscitées par le Brexit.

La remontée des rendements des emprunts d'Etat profite à la fois de la multiplication des signes de remontée de l'inflation et des éléments laissant supposer que les grandes banques centrales pourraient laisser ce mouvement se poursuivre.

Sur le marché actions, ce contexte a permis aux banques de limiter leur repli, l'indice sectoriel Stoxx, terminant en baisse de 0,08% seulement après avoir passé une partie de la journée dans le vert.

Les valeurs bancaires italiennes ont par ailleurs bénéficié des espoirs de consolidation du marché dans la péninsule après le feu vert des actionnaires de Banca Popolare di Milano (BPM) et de Banco Popolare à leur fusion. Intesa Sanpaolo affiche la plus forte hausse de l'EuroStoxx 50 avec un gain de 0,96%.

Aucun des grands secteurs de la cote européenne n'a fini la séance en territoire positif.

Parmi les baisses marquantes de ce lundi, l'éditeur britanniquer Pearson a chuté de 8,41%, la plus mauvaise performance du Stoxx 600, après avoir annoncé que le troisième trimestre se déroulait bien moins que prévu en raison notamment d'une baisse de la demande aux Etats-Unis.

Les pétrolières, elles, ont souffert du recul des cours du pétrole. Vers 15h45 GMT, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) perdait 1,13% à 49,78 dollars et le Brent 1% à 51,43 dollars.

L'indice Stoxx du pétrole et du gaz a reculé de 1,17%.

(Marc Jones, avec Alistair Smout; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant