RPT-Légère hausse des Bourses européennes à la mi-séance

le
0
RPT-Légère hausse des Bourses européennes à la mi-séance
RPT-Légère hausse des Bourses européennes à la mi-séance

Répétition: bien lire 13h10 dans le 2e paragraphe.

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en légère hausse mardi à mi-séance, toujours soutenues par l'espoir que les principales banques centrales interviennent rapidement pour soutenir l'économie mondiale au vu de la dégradation de l'activité dans le secteur manufacturier, notamment aux Etats-Unis et en Europe.

À Paris, le CAC 40 avance encore de 0,16% à 3.245,73 points vers 13h10, butant sur la zone de résistance des 3.250-60 points. À Francfort, le Dax prend 0,6% et à Londres le FTSE 0,3%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 gagne 0,4%.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street allant de +0,9% à -0,05%.

Les valeurs cycliques et financières mènent la hausse, malgré les mauvais indicateurs macroéconomiques, tandis que les valeurs défensives sont momentanément délaissées.

Barclays progresse de 4,4% après l'annonce que son directeur général Bob Diamond avait démissionné à la suite du scandale lié à la manipulation du Libor.

A Paris, ArcelorMittal (+3,3%) et Peugeot (+3,1%) affichent les plus fortes hausses du CAC 40, alors qu'EDF (-2,2%) essuie la plus forte baisse.

"Si la BCE apporte un soutien clair jeudi avec une baisse de ses taux et qu'elle annonce de nouvelles mesures à venir face au ralentissement de la croissance et de l'inflation, il se peut qu'il y ait assez de carburant pour entraîner un 'rally' sur les marchés actions cet été", selon Bill O'Neill, responsable de l'investissement en zone EMEA de Merrill Lynch Wealth Management.

Outre la baisse de l'activité manufacturière publiée lundi, les prix à la production en zone euro ont baissé un peu plus rapidement que prévu en mai, avec la chute des prix de l'énergie, ce qui renforce le scénario d'une baisse des taux directeurs en Europe.

Par ailleurs, une hausse surprise de l'activité des services en Chine en juin dope les cours des matières premières et les actifs liés aux produits de base.

Les investisseurs seront également attentifs aux commandes à l'industrie aux Etats-Unis pour le mois de mai cet après-midi, en attendant les chiffres de l'emploi vendredi.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant