RPT-LEAD 2-Wall Street finit dans le rouge, inquiétudes sur la croissance

le
0

(Répétition sans changement d'une dépêche envoyée vendredi soir) * Amazon bondit, rejoint les dix plus grosses capitalisations * Biogen chute et pèse sur le Nasdaq et le S&P-500 * Clinton va proposer de relever l'impôt sur les plus-values-WSJ * Le Dow a perdu 0,92%, le S&P 1,07%, le Nasdaq 1,12% * Sur la semaine, le Dow perd 2,9%, le S&P 2,2%, le Nasdaq 2,3% par Rodrigo Campos NEW YORK, 24 juillet (Reuters) - La Bourse de New York a fini en repli vendredi pour la quatrième séance d'affilée, le S&P et le Nasdaq ayant accusé chacun leur plus forte baisse hebdomadaire depuis mars, le recul du secteur de la santé et les inquiétudes sur la croissance mondiale ayant contrebalancé l'impact des bons résultats d'Amazon et de Visa. Les secteurs de l'énergie et des ressources de base ont lourdement pesé sur la tendance, la publication dans la journée d'indicateurs d'activité inférieurs aux attentes en Chine et en zone euro ayant réveillé les inquiétudes des investisseurs sur la croissance mondiale. ID:nL8N0ZH0AT ID:nL5N10415I L'indice Dow Jones .DJI a perdu 163,39 points, soit 0,92%, à 17.568,53 points. Le S&P-500 .SPX , plus large, a perdu 22,50 points, soit 1,07%, à 2.079,65 points. Le Nasdaq Composite .IXIC a reculé de 57,78 points (-1,12%) à 5.088,63 points. Sur la semaine, le Dow a perdu 2,9%, le S&P 2,2% et le Nasdaq 2,3%. "Nous n'allons pas avoir beaucoup de croissance des résultats au second semestre étant donné que les indicateurs économiques n'ont pas été très bons", note Paul Nolte, gérant de portefeuille chez Kingsview Asset Management. "La baisse des cours des matières premières laisse également craindre un ralentissement de la croissance mondiale et pèsera aussi sur la croissance américaine", ajoute-t-il. Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs sont tombées en juin à leur niveau le plus faible en sept mois et celles de mai ont été révisées en nette baisse, semblant suggérer une pause dans la reprise du marché immobilier. ID:nL8N0ZH3Y1 Le courant de ventes s'est accéléré sur le marché en séance à la suite d'une information du Wall Street Journal selon laquelle la candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton comptait proposer un quasi-doublement du taux d'imposition des plus-values pour les investissements à court terme. Aux valeurs, Amazon.com AMZN.O a bondi de 9,8% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel inattendu. ID:nL5N1035TU Sa valorisation a atteint 247 milliards de dollars, ce qui en fait la dixième plus grosse capitalisation boursière aux Etats-Unis. VALORISATIONS TENDUES Visa V.N a pris 4,25%. Le premier émetteur mondial de cartes de crédit et de débit a aussi publié des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, en hausse de 25%, et annoncé être en discussions pour racheter Visa Europe ID:nL5N1035S1 . Starbucks SBUX.O a progressé de 1,29%. La première chaîne mondiale de cafés a publié un bénéfice net trimestriel en hausse de 22%, conforme aux attentes des analystes. ID:nL5N1035RY En revanche, l'indice des ressources de base a perdu 2,41% et celui de la santé 2,53%, plus fortes baisses sectorielles du S&P-500, avec le secteur de l'énergie qui a perdu 1,95%. Dans l'assurance santé, Anthem ANTM.N , qui va racheter son homologue Cigna CI.N pour 54,2 milliards de dollars (49,5 milliards d'euros), a vu son action reculer de 2,8%. Le titre Cigna a cédé de son côté 5,6%. ID:nL5N1042F1 De même, plombé par des résultats du deuxième trimestre décevants, le titre Biogen BIIB.O a plongé de plus de 22%. Malgré des résultats supérieurs aux attentes, American Airlines AAL.O a perdu 6,99%. ID:nL5N1042JT Les publications du deuxième trimestre des sociétés du S&P 500 ont été mitigés jusqu'à présent, 74% d'entre elles ayant annoncé des résultats meilleurs que prévu, mais 52% seulement un chiffre d'affaires dépassant les attentes, alors que les valorisations sont relativement tendues sur le marché. L'indice S&P-500, référence des gérants américains, se traite actuellement à 16,9 fois les résultats estimés sur 12 mois, à comparer à une médiane de 14,7 sur les dix dernières années, montrent les données de StarMine. Le volume de transactions a atteint 7,3 milliards de titres, au-dessus de la moyenne de 6,6 milliards depuis début juillet. Le dollar a progressé légèrement face aux grandes devises, soutenu par les faibles indicateurs chinois et européens. Les cours du cuivre ont touché leurs plus bas niveaux depuis juillet 2009, dans la crainte d'un repli de la demande chinoise, et le pétrole a clôturé à ses plus bas depuis le mois de mars. Les obligations du Trésor américain ont profité de la quête de sécurité dans le contexte d'inquiétudes sur la croissance. (Avec Tanya Agrawal, Juliette Rouillon pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant