RPT LEAD 2-Beiersdorf anticipe une croissance du C.A. En 2016

le , mis à jour à 12:36
0
 (Répétition pour mastic titre) 
    HAMBOURG, 17 février (Reuters) - Beiersdorf  BEIG.DE  
anticipe une croissance de 3% à 4% de son chiffre d'affaires 
cette année, grâce à une demande sur sa crème Nivea, sur les 
gels douche et sur les baumes pour les lèvres censée lui 
permettre de faire mieux que le marché. 
    Le groupe entend également stimuler sa croissance avec de 
nouvelles acquisitions, a annoncé le président du directoire à 
la presse à l'issue de la présentation des résultats, tout en 
ajoutant que la croissance organique restait la priorité. 
    "Nous partirons à la pêche, sans nous presser", a dit Stefan 
Heidenreich, dont l'entreprise affichait une trésorerie nette de 
plus de trois milliards d'euros fin décembre. Beiersdorf a dit 
par le passé qu'il pouvait mobiliser jusqu'à dix milliards 
d'euros pour des acquisitions. 
    Une tentative de percée en Chine en 2008, avec l'achat de 
C-Bons Hair Care, leader chinois des soins capillaires, pour 400 
millions de dollars (360 millions d'euros), n'avait pas répondu 
aux attentes. 
    Le groupe de produits d'hygiène grand public projette par 
ailleurs une légère progression de sa marge opérationnelle 
comparable par rapport aux 14,4% de 2015. 
    Il propose enfin, sur les résultats de 2015 annoncés 
mercredi, un dividende inchangé de 0,70 euro par action, même si 
son bénéfice net comparable a augmenté de 15% à 671 millions 
d'euros l'an pssé. Les analystes interrogés par Reuters 
anticipaient un dividende de 0,72 euro par action. 
    Le bénéfice d'exploitation a crû de 12% en 2015, à 962 
millions d'euros, conformément aux attentes des analystes 
interrogés par Reuters. 
    Les ventes ont progressé de 3% en 2015, en excluant les 
effets de change, les acquisitions et les cessions. Elles ont 
été notamment stimulées par un bond de 11% en Amérique latine, 
où les produits de toilette du groupe se sont bien vendus, et 
par une stabilisation en Chine. 
    En tenant compte d'effets de change positifs, la croissance 
des ventes a été de 6,4% l'an passé. 
    Parmi les concurrents du groupe, l'américain Procter & 
Gamble  PG.N  a annoncé en janvier un retour à la croissance 
organique au deuxième trimestre tandis que le français l'Oréal 
 OREP.PA  a publié un chiffre d'affaires meilleur que prévu. 
    
    En Bourse de Francfort, l'action laisse 0,82% à 10h40 GMT, 
tandis que l'indice Dax  .GDAXI  avance de 1,95%.      
     
 
 (Jan Schwartz, Wilfrid Exbrayat et Julie Carriat pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant