RPT-LEAD 1-Wall Street finit en hausse malgré le "shutdown"

le
0

(Répétition du titre)

* Le Dow a gagné 0,51%, le S&P 500 0,71%, le Nasdaq 0,89%

* Sur la semaine, le Dow a cédé 1,2%, le S&P 0,1% et le Nasdaq a pris 0,7%

* Sans accord sur le budget ce week-end, le repli de Wall Street pourrait s'accélérer

par Julia Edwards et Angela Moon

NEW YORK, 4 octobre (Reuters) - Wall Street a terminé sur une hausse modérée vendredi, se refaisant quelque peu après une série de pertes provoquée par l'impasse budgétaire à Washington, qui a conduit à la fermeture de nombre de services fédéraux depuis quatre jours.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles .DJI a gagné 0,51%, soit 76,10 points, à 15.072,58. Le S&P-500 .SPX , plus large, a pris 11,84 points, soit 0,71%, à 1.690,50. Le Nasdaq Composite .IXIC a avancé de son côté de 33,41 points (+0,89%) à 3.807,75.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a néanmoins cédé 1,2%, le S&P 500 0,1% tandis que le Nasdaq a pris 0,7%.

Le S&P 500, indice des référence des gérants sur fonds, a terminé en baisse à neuf reprises sur les 12 dernières séances, se repliant d'un peu plus de 2% sur la période

Ceci étant dit, alors qu'aucune solution ne semble en vue, à ce stade, pour débloquer la situation budgétaire, les intervenants de marché notent que le repli du S&P est somme toute modéré.

Mais ils ajoutent que les pertes de Wall Street pourraient s'aggraver si la fermeture des services fédéraux perdure et si, surtout, républicains et démocrates n'arrivent pas à se mettre d'accord sur un relèvement du plafond de la dette d'ici la date butoir du 17 octobre.

Selon Joseph Quinlan, analyste chez U.S. Trust Private Wealth Management, les investisseurs pourraient montrer un dépit plus prononcé si aucun accord n'est conclu au cours du week-end.

"Je crois que les acteurs de marché seront d'humeur massacrante la semaine prochaine s'il n'y a pas d'accord", a-t-il ajouté.

L'indice de volatilité VIX .VIX , baromètre de l'aversion au risque des investisseurs, qui avait atteint jeudi son plus haut niveau depuis fin juin, s'est replié de 4,6%, signe que les intervenants de marché n'ont pas perdu espoir en la possibilité d'un accord.

Républicains et démocrates semblaient pourtant camper sur leurs positions vendredi, avec, d'un côté, John Boehner, chef de file des républicains à la Chambre des représentants, qui a contesté des articles de presse disant qu'il faciliterait le relèvement du plafond de la dette.

De l'autre, la Maison blanche a annoncé que Barack Obama opposerait son veto à la dernière série en date de projets de loi républicains, destinés à relancer partiellement les services fédéraux frappés par le "shutdown". (voir ID:nL6N0HU2RR )

Lockheed Martin LMT.N a annoncé vendredi que la fermeture de nombre de services fédéraux provoquée par le blocage budgétaire aux Etats-Unis entraînera le chômage technique de 3.000 de ses salariés dès lundi. ID:nL6N0HU3B2

L'action du géant de la défense a terminé en baisse de 0,27% à 122,50 dollars.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant