RPT-LEAD 1-Sika-La justice déboute SWH, St-Gobain maintient son projet

le
0

(Répétition titre) PARIS, 23 mars (Reuters) - Saint-Gobain SGOB.PA a maintenu lundi son projet d'acquisition de la holding de contrôle du chimiste suisse Sika SIK.VX , estimant que celui-ci n'était pas remis en cause par le rejet par le tribunal de Zoug d'un recours de SWH sur ses droits de vote. La holding SWH (Schenker-Winkler Holding) possède 16,1% du capital de Sika et 52,4% des droits de vote, mais le conseil d'administration de ce dernier, hostile au projet de Saint-Gobain, veut limiter depuis le début février ses droits de vote à la limite statutaire de 5%. SWH, jugeant ce plafonnement illégal, a intenté un recours devant le tribunal cantonal de Zoug. "Dans la procédure concernant la limitation des droits de vote, le tribunal de Zoug a rejeté tous les recours de Schenker-Winkler Holding", a déclaré Sika dans un communiqué. "Le conseil de Sika salue la décision et va l'analyser en détail." Après l'annonce de la décision par Sika, l'action du chimiste suisse a bondi à la Bourse de Zurich. Vers 12h40, le titre prend encore 6,6% tandis qu'à la même heure, l'action Saint-Gobain perd 1,91% à la Bourse de Paris. Le groupe français de matériaux de construction a déclaré de son côté que cette décision de justice ne remettait en cause ni son projet d'acquisition annoncé en décembre, ni le calendrier de l'opération. "Cette décision ne porte pas sur le fond et n'est donc pas la confirmation des thèses de Sika, notamment sur la légalité d'une réduction par le conseil d'administration des droits de vote de SWH", a indiqué une porte-parole de Saint-Gobain à Reuters. "Si Sika venait à réduire ces droits, elle violerait gravement le droit de propriété de SWH." SWH a déclaré elle aussi, dans un communiqué, que la décision de justice n'affectait pas la validité du contrat conclu avec Saint-Gobain. Selon elle, le tribunal n'ayant pas jugé nécessaire de clarifier le débat sur les droits de vote avant la prochaine assemblée générale de Sika, plusieurs options s'offrent désormais à la holding, parmi lesquelles l'annulation de décisions de l'AG qui se tiendra le 14 avril. Saint-Gobain a conclu un accord avec la famille Burkard-Schenker sur le rachat de SWH pour 2,75 milliards de francs suisses et compte boucler l'opération d'ici la fin du second semestre, une fois toutes les autorisations réglementaires obtenues. Des actionnaires de Sika représentant environ 50% du capital contestent la logique industrielle du rapprochement et demandent que Saint-Gobain lance une OPA sur l'ensemble de Sika. La Commission suisse des OPA a confirmé début mars le principe de la clause d'exemption de lancement d'OPA. Saint-Gobain s'était alors estimé conforté par cette décision, mais Sika avait indiqué que la Commission ne s'était pas prononcée sur les modalités d'application de la clause contestée. (Gilles Guillaume et Andrew Callus, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant