RPT-LEAD 1-Siemens relève ses prévisions annuelles, le titre s'envole

le , mis à jour à 11:57
0
    * Siemens prévoit désormais un BPA compris entre E6,50 et 
E6,70 
    * Objectif de réduction des coûts également relevé 
    * Le titre gagne près de 4,5 
 
 (Répétition mastic) 
    FRANCFORT, 4 août (Reuters) - Siemens  SIEGn.DE  a annoncé 
jeudi avoir relevé sa prévision de résultat 2015-2016 pour la 
deuxième fois de l'exercice et le conglomérat industriel 
allemand a également revu en hausse son objectif de réduction de 
coûts, le groupe prenant acte de performances du seul troisième 
trimestre meilleures que prévu. 
    Le fabricant aussi bien de trains que de turbines à gaz en 
passant par des équipements médicaux table désormais sur un 
bénéfice par action sur l'ensemble de l'exercice compris entre 
6,50 et 6,70 euros, contre une précédente fourchette allant de 
6,00 à 6,40 euros. Au titre du troisième trimestre à fin juin, 
ce résultat par action est resté stable à 1,64 euro. 
    Siemens vise désormais une baisse de ses coûts de 950 
millions à un milliard d'euros sur l'exercice, au lieu de 
850-950 millions, pour l'exercice clos fin septembre. 
    Vers 08h45 GMT, le titre prend 4,03%, deuxième plus forte 
hausse de l'indice Dax allemand  .GDAXI  (+0,77%), à 99,94 
euros. Il soutient également son indice sectoriel en Europe 
 .SXNP  qui progresse de 0,71% à ce stade. 
    Les analystes de Barclays, qui sont neutres sur Siemens, 
estiment dans une note qu'il s'agit de "très bons résultats". 
    Le bénéfice opérationnel des segments industriels a 
progressé de quelque 20% sur la période, à 2,19 milliards 
d'euros alors que les analystes interrogés par Reuters avaient 
anticipé en moyenne 2,06 milliards. 
    Le chiffre d'affaires sur les trois mois à fin juin a 
enregistré une hausse de 7%, à 19,8 milliards, niveau conforme 
au consensus, et les prises de commandes ont augmenté de 9%, à 
21,1 milliards, contre un consensus de 20,2 milliards d'euros,   
  grâce notamment à de gros contrats dans les turbines en 
Amérique et dans l'éolien en mer au Royaume-Uni et en Allemagne. 
    
    Le président du directoire, Joe Kaeser, a déclaré dans un 
communiqué que le groupe était parvenu à dégager ces résultats 
en dépit d'un "environnement de marché difficile" notant qu'ils 
étaient meilleurs que ceux de ses concurrents tels qu'ABB 
 ABBN.S , General Electric  GE.N  et Rockwell Automation 
 ROK.N . 
    Siemens, notamment ses activités du secteur de l'énergie, 
dont le groupe est de plus en plus dépendant, a souffert de la 
baisse des cours du pétrole qui a poussé de nombreux 
équipementiers du secteur à interrompre leurs investissements et 
a pesé sur les résultats de certaines filiales. 
    Mais la plupart des divisions du groupe ont fait mieux que 
prévu sur le trimestre, à l'exception de l'industrie ("Process 
Industries and Drives") et de la santé ("Healthineers"), où les 
coûts d'innovation ont limité les marges bénéficiaires. 
    Le groupe a estimé qu'il était trop tôt pour prédire 
l'évolution de son activité en 2017, ajoutant qu'il avait 
provisionné 250 millions d'euros pour restructuration de sa 
branche "Process Industries and Drives" jusqu'à présent. 
 
 (Georgina Prodhan et Jens Hack, Benoît Van Overstraeten et 
Juliette Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant