RPT/LEAD 1-Poutine et Modi cherchent à raviver la relation Moscou-Delhi

le
0

(RPT titre corrigé) par Douglas Busvine NEW DELHI, 11 décembre (Reuters) - Le Premier ministre indien Narendra Modi et le président russe Vladimir Poutine ont conclu jeudi un accord sur la fourniture à l'Inde de réacteurs nucléaires russes qui illustre la volonté des deux dirigeants de raviver une vieille amitié qui s'est estompée avec le temps. La visite d'une journée de Vladimir Poutine intervient alors que la Russie est confrontée aux sanctions occidentales et que son économie ressent durement l'effet de la baisse des cours pétroliers, tombés ces dernières semaines à des plus bas de cinq ans. La question ukrainienne s'est d'ailleurs invitée dans la visite du chef d'Etat russe qui comptait dans sa délégation Sergueï Aksionov, Premier ministre de Crimée, la province ukrainienne annexée en mars par Moscou. Si l'Inde n'a pas apporté son soutien aux sanctions infligées à la Russie par les pays occidentaux, sa présence dans la délégation russe risque de provoquer une certaine irritation à la Maison blanche alors que Barack Obama se rend le mois prochain en Inde. Cette perspective n'a pas empêché Moscou et New Delhi de conclure jeudi un accord de coopération nucléaire civile qui prévoit la livraison sur vingt ans de douze réacteurs nucléaires par la compagnie publique russe Rosatom. Un réacteur de conception russe d'une capacité de 1.000 mégawatts est déjà opérationnel à Kudankulam, dans l'Etat du Tamil Nadu (sud). Un second réacteur doit entrer en service l'année prochaine. De sources indiennes autorisées, on précise que la centrale de Kudankulam disposera à terme de six réacteurs. Les six autres seront construits sur un site qui reste à déterminer. "La Russie est une amie fiable et un pays qui nous a soutenu dans les moments difficiles", a déclaré un responsable indien à Reuters. Les deux pays devaient conclure d'autres accords, dans les domaines de l'exploration et de la fourniture de pétrole, dans les équipements ou encore dans l'intensification de la livraison à l'Inde de diamants russes. Igor Setchine, président du groupe russe Rosneft ROSN.MM , a précisé que plusieurs contrats pétroliers et gaziers ont été conclus avec des entreprises indiennes, l'un d'entre eux porte sur la livraison de 10 millions de tonnes de pétrole sur dix ans au conglomérat indien Essar. Il pourrait prendre effet dès 2015. Il est également prévu que les deux pays cherchent à faire avancer des projets de développement d'avions de chasse de cinquième génération et d'appareils de transports de troupes. La Russie a proposé de construire en Inde un hélicoptère de pointe. "Même si le choix de l'Inde est désormais plus large, la Russie reste notre premier partenaire sur le plan de la défense", a déclaré Narendra Modi à des journalistes. Depuis la fin de la Guerre froide, New Delhi s'est peu à peu tourné vers d'autres exportateurs d'armes, comme les Etats-Unis ou Israël afin de moderniser son armée. (avec John Chalmers; Henri-Pierre André et Nicolas Delame pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant