RPT-Le réassureur Scor fait barrage aux droits de vote doubles

le , mis à jour à 21:15
0

(Corrigé avec la date de jeudi) PARIS, 30 avril (Reuters) - Les actionnaires de Scor SCOR.PA ont voté jeudi en faveur de l'inscription dans les statuts du réassureur français du principe "une action, une voix", faisant ainsi barrage à la mise en application des droits de vote doubles prévus dans la loi Florange. Lors de l'assemblée générale, les actionnaires ont approuvé à 96,59% des votes exprimés la résolution 28 proposant l'instauration du principe "une action, une voix". L'article 8 des statuts de Scor sera du coup modifié pour interdire explicitement les droits de vote doubles. "Chaque action donne droit à son titulaire à une voix aux assemblées générales des actionnaires (...) Aucun droit de vote double, tel que visé à l'article L225-123 du Code de commerce, ne saurait être attribué ou bénéficier, de quelque façon que ce soit, à aucune d'entre elles", prévoit le nouvel article 8 des statuts de Scor. Les actionnaires de L'Oréal OREP.PA ont aussi massivement voté la semaine dernière pour le maintien des droits de vote simples attachés aux actions du numéro un mondial des cosmétiques. ID:nL5N0XJ4XB A la suite des votes de leurs actionnaires, d'autres groupes français comme Vivendi VIV.PA , GDF Suez (renommé Engie) GSZ.PA ou encore Renault RENA.PA vont au contraire appliquer le principe des droits de vote doubles. (Matthieu Protard, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant