RPT-** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

le
0
 (Répétition) 
    24 juillet (Reuters) - Les marchés d'actions européens ont terminé dans le 
vert jeudi, soutenus par la publication dans la matinée des résultats des 
enquêtes PMI qui ont agréablement surpris les investisseurs, la croissance du 
secteur privé en zone euro ayant connu en juillet son rythme le plus rapide en 
trois mois. 
    À Paris, le CAC 40  .FCHI  a terminé en hausse de 0,78% (34,33 points) à 
4.410,65 points. Le Footsie britannique  .FTSE  a pris 0,34% et le Dax allemand 
 .GDAXI  0,42%, tandis que l'indice EuroStoxx 50  .STOXX50E  a gagné 0,84% et le 
FTSEurofirst 300  .FTEU3  0,44%. 
    Parallèlement, Wall Street évolue en très petite hausse, les intervenants 
digérant une nouvelle salve de résultats. Le Dow prend 0,1%, le S&P 500 0,19% et 
le Nasdaq 0,2%. 
    Aux valeurs, Crédit Agricole  CAGR.PA  s'est envolé de 4,08%, tandis que 
Société Générale  SOGN.PA  a pris 2,83% et BNP Paribas  BNPP.PA  a gagné 1,62%, 
dans le sillage de la hausse enregistrée partout en Europe par le secteur, suite 
aux chiffres de l'activité du secteur privé en zone euro et dans le sillage des 
établissements portugais. 
    BCP  BCP.LS  a encore pris 8,14% au lendemain d'une hausse de 8,76% après 
avoir levé facilement 2,25 milliards d'euros et Banco Espirito Santo  BES.LS  
(+14,35% mercredi) s'est octroyé 1,88% alors que Goldman Sachs  GS.N  a acquis 
2,27% du capital 
    Contre la tendance, Technip  TECF.PA  a chuté de 8,66% et Ipsos  ISOS.PA  
s'est effondré, accusant une baisse de 21,57%, les deux groupes s'étant ajoutés 
à la liste des sociétés qui ont dû se résoudre à publier un avertissement sur 
résultats.  ID:nL6N0PZ12A  et  ID:nL6N0PZ24Y  
    Ailleurs en Europe, on retiendra notamment l'envolée de 7,26% signée par 
Nokia  NOK1V.HE  après l'annonce d'un relèvement de ses prévisions de sa 
division réseaux. 
    Sur le marché des changes, l'euro se redresse après avoir atteint dans la 
matinée un nouveau plus bas de huit mois à 1,3448, tandis que les emprunts 
américains de référence reculaient après la publication des chiffres des 
inscriptions hebdomadaires au chômage, revenus à un plus bas depuis février 
2006. 
    Les cours du brut reculent, les investisseurs prenant quelques bénéfices 
après les gains de la veille.  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0PZ6BV  
 
 (Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant