RPT-La Jordanie prête à un échange pour la libération du pilote aux mains de l'EI

le
0

(RPT titre) AMMAN, 28 janvier (Reuters) - Amman est prêt à relâcher une djihadiste irakienne détenue en Jordanie en échange de la libération par l'Etat islamique (EI) d'un pilote de l'armée de l'air jordanienne capturé fin décembre dans le nord-est de la Syrie. "La Jordanie est prête à libérer la détenue Sadjida al Richaoui si le pilote jordanien, le lieutenant Mouath al Kassaesbeh, est également libéré sain et sauf", a déclaré mercredi Mohammad al Momani, porte-parole du gouvernement, dont les propos ont été rapportés par la télévision publique jordanienne. Il n'a pas évoqué l'otage japonais également menacé de mort par l'EI, le journaliste Kenji Goto, 47 ans, enlevé fin octobre en Syrie. L'exécution d'un autre otage japonais, Haruna Yukawa, qui était détenu depuis août, a été annoncée par l'Etat islamique dans une vidéo diffusée samedi. Le Japon a demandé l'aide de la Jordanie pour obtenir la libération de Kenji Goto, après la diffusion par les djihadistes d'une vidéo disant qu'il pourrait être tué dans les vingt-quatre heures. L'EI ne réclame plus une rançon de 200 millions de dollars mais la libération de Sadjida al Richaoui, emprisonnée en Jordanie et condamnée à mort pour avoir tenté de commettre un attentat suicide en 2005 dans un hôtel d'Amman. Le lieutenant Kassaesbeh, pilote jordanien qui participait aux frappes de la coalition internationale contre l'Etat islamique, a été capturé après l'accident de son avion le 24 décembre dans l'est de la Syrie. Des centaines de personnes ont manifesté mardi soir devant les bureaux du Premier ministre à Amman pour demander au gouvernement d'accepter l'échange proposé par les islamistes. (Suleiman Al-Khalidi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant