RPT-L'évocation d'autres mesures de la BCE fait baisser les rendements

le , mis à jour à 11:13
0

(Rpt mastic §3) LONDRES, 22 septembre (Reuters) - Les rendements obligataires de la zone euro étaient en léger repli mardi en milieu de matinée, en raison à la fois de la rechute des marchés actions et de nouvelles déclarations de responsables de la Banque centrale européenne (BCE) suggérant que cette dernière pouvait accentuer ses mesures de soutien à l'économie. S'exprimant peu après le statu quo monétaire observé par la Réserve fédérale jeudi -- une décision jugée symptomatique de la détérioration de la conjoncture mondiale, qui avait fait plonger les marchés actions vendredi -- Peter Praet, économiste en chef de la BCE, avait dit que les risques pesant sur l'économie mondiale "avaient sensiblement augmenté". Dans un entretien publié au cours du week-end par un journal suisse, il a réaffirmé que la BCE était prête à modifier son programme d'assouplissement quantitatif de 1.000 milliards d'euros si les turbulences économiques rendaient nécessaires des mesures radicales. La BCE a lancé ce programme en mars pour endiguer un phénomène de déflation qui se faisait alors très menaçant et pour relancer l'économie. Si les prix à la consommation ne baissent plus depuis avril -- après quatre mois de suite de repli -- l'inflation est encore très loin de l'objectif de la BCE d'une progression des prix légèrement inférieure à 2%. Ewald Nowotny, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, a pour sa part dit lundi que les taux d'intérêt de la zone euro seraient maintenus à un niveau bas tant que la croissance resterait atone. Eugenio Gaiotti, économiste en chef de la Banque d'Italie, a de son côté déclaré, au vu des risques pesant sur la croissance et l'inflation, que la BCE devait prendre garde à ne pas réagir trop tard à toute évolution négative de la situation. "Je ne pense pas qu'ils essaient de suggérer que la BCE va faire quelque chose en octobre, mais cela étaye notre hypothèse selon laquelle, si rien ne change entre maintenant et le mois de décembre, la BCE pourrait être amenée à prendre des mesures de soutien supplémentaires", a déclaré Elwin de Groot, économiste chez Rabobank. La prochaine réunion de politique monétaire du conseil des gouverneurs de la BCE se tiendra le 22 octobre à Malte mais son président Mario Draghi aura l'occasion de s'exprimer dès mercredi à l'occasion d'une audition par la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen. Vers 09h00 GMT, le rendement des obligations souveraines allemandes à 10 ans DE10YT=TWEB , référence du marché, reculait de quatre points de base, à 0,65%, tout comme le rendement français FR10YT=TWEB , à 0,95%. Les coûts de financement de l'Italie IT10YT=TWEB étaient en baisse de deux points de base, à 1,79%. En revanche, ceux de l'Espagne ES10YT=TWEB , du Portugal PT10YT=TWEB et de la Grèce GR10YT=TWEB augmentaient entre un et six points de base, à respectivement 2,01%, 2,65% et 8,26%. (Marius Zahara, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux