RPT-L'épidémie Ebola commence à ralentir en Afrique de l'Ouest-Onu

le
0

(Répétition titre) NATIONS UNIES, 15 janvier (Reuters) - L'épidémie de fièvre Ebola, qui a fait plus de 8.400 morts, semble se ralentir en Afrique de l'Ouest bien que la bataille contre la maladie ne soit pas encore gagnée, estime l'émissaire spécial des Nations unies, jeudi. "Le changement de comportement que nous espérions, pour lequel nous avons travaillé, que nous avons anticipé, est en train de se produire partout", a commenté le Dr. David Nabarro. "Les installations pour soigner les gens sont désormais disponibles partout", a-t-il ajouté. "Des équipes permettent des inhumations en toute sécurité et dans le respect des victimes partout et le résultat est que nous assistons à un début de ralentissement de l'épidémie". L'émissaire a toutefois jugé qu'il était impossible de dire que le virus était définitivement vaincu. La maladie a infecté 21.200 personnes au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée depuis le mois de mars, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le gouvernement du Liberia a annoncé jeudi que le pays devrait être débarrassé du virus d'ici la fin du mois de janvier après avoir réussi à maîtriser la transmission de la maladie. Seuls 10 cas confirmés ont été recensés au 12 janvier. Le Dr. Nabarro a confirmé ce chiffre estimant qu'il s'agissait d'une "baisse incroyable" du taux de contamination. Plus de 3.500 personnes sont mortes de la fièvre hémorragique au Liberia. (Louis Charbonneau; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant