RPT-Helen Clark veut devenir la première femme à la tête de l'Onu

le , mis à jour le
0
 (RPT coquille titre) 
    NATIONS UNIES, 5 avril (Reuters) - L'ancienne Première 
ministre néo-zélandaise Helen Clark a annoncé lundi sa 
candidature pour le poste de secrétaire générale des Nations 
unies. 
    L'actuelle directrice du Programme des Nations unies pour le 
développement briguera la succession de Ban Ki-moon et espère 
devenir la première femme à diriger l'organisation depuis sa 
création, il y a 70 ans. 
    "Je participe à cette élection sur la base de mes compétenes 
et j'espère qu'au XXIe siècle, ma candidature recevra autant de 
considération que celle d'un homme", a-t-elle dit à Reuters. 
    Ban Ki-moon, ancien ministre sud-coréen des Affaires 
étrangères, quittera ses fonctions fin 2016 après deux mandats 
de cinq ans. 
    Sept autres personnes ont déjà déclaré leur candidature dont 
trois femmes : la Bulgare Irina Bokova, directrice générale de 
l'Unesco, l'ancienne ministre croate des Affaires étrangères 
Vesna Pusic et l'ancienne ministre moldave des Affaires 
étrangères Natalia Gherman. 
      
 
 (Michelle Nichols et Louis Charbonneau; Patrick Vignal pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant