rpt-Gestion-Sorties sur les monétaires, la ruée vers l'or continue

le , mis à jour le
0
 (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi) 
    * Près de $40 mds de sorties sur les fonds monétaires 
    * Inversion de tendance sur les flux actions 
    * Dégagements sur Europe et Japon, entrées nettes sur les 
USA: 
    * http://bit.ly/1MrP7wM 
    * Début de retour sur les fonds actions émergentes: 
    * http://bit.ly/1RTCigD 
    * Dixième semaine de collecte pour les fonds dédiés à l'or 
 
    PARIS, 18 mars (Reuters) - Les fonds monétaires ont subi au 
cours de la semaine au 16 mars les dégagements les plus 
importants depuis avril 2015, ce dont ont bénéficié aussi bien 
les fonds obligataires que les fonds actions, tandis que le 
succès des fonds spécialisés sur l'or ne s'est pas démenti, 
montre une étude hebdomadaire publiée vendredi par Bank of 
America-Merrill Lynch. 
    Les fonds monétaires ont subi 39 milliards de dollars de 
retraits sur la semaine alors que les fonds obligataires ont 
bénéficié de 7,7 milliards d'entrées nettes.  
    Les fonds actions ont collecté 4,3 milliards et ceux dédiés 
à l'or ont connu une dixième semaine consécutive de collecte à 
700 millions, selon l'étude qui reprend des données d'EPFR 
Global, une société de recherche spécialisée dans le suivi des 
flux de souscriptions des grandes sociétés de gestion 
internationales. 
    La collecte cumulée des fonds spécialisés sur l'or atteint 
12 milliards sur les dix dernières semaines, le montant le plus 
élevé sur une telle période depuis juin 2009.  
    Parmi les fonds obligataires, ceux spécialisés sur la dette 
en catégorie investissement ont enregistré des entrées nettes de 
3,8 milliards et ceux dédiés à la dette à haut rendement ont 
collecté 2,9 milliards. Les fonds sur les obligations indexées 
sur l'inflation ont connu une cinquième semaine consécutive 
d'entrées (+400 millions) et ceux investis en dette émergente 
une quatrième semaine de collecte (+800 millions). 
     
    INVERSION DE TENDANCE 
    Le renversement sur les flux de souscriptions vers les fonds 
investis en actions européennes ou japonaises d'un coté et ceux 
dédiés aux actions américaines de l'autre s'est confirmé sur la 
période avec une poursuite des sorties sur les premiers et de 
nouvelles entrées sur les seconds.  
    Les fonds investis en actions européennes ont subi une 
sixième semaine consécutive de dégagements (-4 milliards), la 
plus longue période de sorties nettes depuis octobre 2014. Les 
rachats nets sur les fonds en actions japonaises ont porté sur 
400 millions. 
    A l'inverse, les fonds dédiés aux actions américaines ont 
bénéficié d'une deuxième semaine consécutive d'entrées nettes 
(+3,8 milliards de dollars). 
    Graphique sur les flux de souscriptions cumulés sur les 
fonds actions européennes ou japonaises d'un côté et les fonds 
actions américaines de l'autre : http://bit.ly/1MrP7wM 
     
    Le recul de la devise américaine, qui s'est accentué après 
la tonalité toujours très accommodante de la Fed à l'issue de 
son comité de politique monétaire de mardi et mercredi, a aussi 
profité aux fonds spécialisés sur les actions émergentes avec 
une deuxième semaine consécutive d'entrées nettes (+1,4 
milliard), après des sorties chroniques et massives au cours des 
trois dernières années pour un montant cumulé de 164 milliards 
de dollars. 
    Graphique sur les flux de souscriptions cumulés dans les 
fonds en actions émergentes : http://bit.ly/1RTCigD 
     
      Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de 
fonds (en milliards de dollars): 
  
                       Semaine au 16/03           2016 
 Actions                     +4,3                -46,69 
                                             
 Obligataires                +7,7                +22,17 
                                             
 Monétaires                  -39,0               -3,65 
                                             
 Matières premières          +0,31               +14,45 
                                             
 Sources : BAML, Global Investment Strategy, EPFR Global 
     
 
 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant