RPT-Gestion-Sorties sur les fonds émergents, possible signal d'achat

le
0

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise vendredi) * Possible signal d'achat sur les actions émergentes : * http://bit.ly/1UrvnCg * Première décollecte en cinq semaines sur les fonds monétaires * Sorties nettes de $1,2 mds sur les fonds obligataires PARIS, 7 septembre (Reuters) - Les fonds spécialisés sur les actifs des pays émergents, dette et actions, ont subi de nouveaux dégagements au cours de la semaine au 2 septembre mais l'ampleur des sorties sur les seuls fonds actions au cours des quatre dernières semaines est telle qu'elle pourrait constituer un signal d'achat sur cette classe d'actifs, montre une étude de Bank of America Merrill Lynch publiée vendredi. Les fonds investis en dettes émergentes ont subi trois milliards de dollars de sorties nettes et ceux investis en actions émergentes ont enregistré 5,2 milliards de rachats nets, enregistrant respectivement leur sixième et leur huitième semaine consécutives de décollecte, selon l'étude qui reprend des données d'EPFR Global, une société de recherches spécialisée dans le suivi des flux de souscription des grandes sociétés de gestion internationales. Concernant les fonds actions émergentes, les analystes de BofA Merrill Lynch soulignent toutefois que les sorties nettes sur les quatre dernières semaines se rapprochent de 3% des actifs sous gestion, un seuil qui a constituté dans le passé un signal d'achat. Ainsi, le précédent signal comparable, fin juin 2013, avait été suivi d'un rebond de 3,8% sur un mois et de 13% sur trois mois de l'indice MSCI des actions émergentes .MSCIEF . "Cette règle de trading fonctionne sauf en cas d'événement financier majeur, comme la crise financière de 2008", préviennent-ils toutefois. Graphique sur l'évolution comparée des flux de souscription des fonds actions émergentes rapportés aux encours et de la performance de l'indice MSCI des marchés émergents : http://bit.ly/1UrvnCg Les fonds actions toutes zones géographiques confondus ont enregistré leur première collecte nette en trois semaines, après des sorties records la semaine précédente. Toutefois les entrées nettes de 10,7 milliards comprennent 7,2 milliards de souscriptions sur le plus grand fonds indexé sur le S&P 500, l'ETF SPDR S&P 500, et les analystes de BofA préviennent qu'elles pourraient résulter de prises de position découvertes à la vente. La collecte nette a ainsi atteint 8,4 milliards sur les fonds spécialisés sur les valeurs américaines. Elle ressort à 4,2 milliards sur ceux investis en actions européennes, un plus haut de six semaines, et à 2,3 milliards sur les fonds spécialisés sur les actions japonaises. Toutes catégories confondues, les fonds obligataires ont enregistré 1,2 milliard de rachats nets et les fonds monétaires ont subi une décollecte de 29 milliards, la première en cinq semaines. Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de fonds (en milliards de dollars): Semaine au 02/09 2015 Actions -10,7 +11,18 Obligataires -1,2 +95,71 Monétaires -29,0 -22,88 Matières premières -0,65 +7,75 Sources : BAML, Global Investment Strategy, EPFR Global (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux