RPT-France-Valls engage sa responsabilité sur la loi Travail

le , mis à jour à 15:32
0
 (Bien lire mardi, § 1) 
    PARIS, 5 juillet (Reuters) - Le Premier ministre, Manuel 
Valls, a de nouveau engagé mardi à l'Assemblée nationale la 
responsabilité de son gouvernement sur le projet contesté de loi 
Travail, faute de majorité sur ce texte, en vertu de l'article 
49-3 de la Constitution. 
    Si aucune motion de censure n'est présentée contre ce projet 
de loi d'ici mercredi à 15h15, le texte sera réputé adopté et 
effectuera une dernière navette entre le Sénat et l'Assemblée 
avant son adoption définitive.   
    Manuel Valls a renvoyé dos-à-dos les députés "frondeurs" du 
Parti socialiste, qui refusent comme en première lecture de 
voter ce texte après une ultime tentative de compromis, et 
l'opposition de droite. 
    "Nous constatons une alliance des contraires, une alliance 
des conservatismes et des immobilismes", a-t-il lancé. "Mon 
gouvernement est déterminé à avancer parce que les stratégies 
des uns et des autres (...) ne doivent pas bloquer le pays." 
    "C'est pourquoi (...) en application de l'article 49-3 de la 
Constitution (...) j'ai donc décidé d'engager la responsabilité 
du gouvernement", a-t-il ajouté alors que les députés de droite 
quittaient l'hémicycle sans attendre la fin de son allocution. 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant