RPT-France-L'Arcep tance Bouygues Telecom pour une publicité

le
1

(Avec précision au dernier paragraphe) PARIS, 7 décembre (Reuters) - L'organisme français de régulation des télécommunications, l'Arcep, a lancé dimanche une mise en garde aux opérateurs internet contre l'exploitation commerciale d'une récente étude sur la qualité de l'accès à la toile. Cet avertissement vise particulièrement Bouygues Telecom BOUY.PA , après la publication dans plusieurs journaux d'une publicité présentant sur une pleine page cet opérateur comme le "Numéro 1 en qualité d'accès à internet", en citant ce rapport. L'Arcep fait valoir dans un communiqué qu'il ne s'agit que des premiers résultats de la version-test de son nouvel observatoire de la qualité des services fixes d'accès à internet. "Toute interprétation des données publiées dans ce premier rapport de synthèse doit être faite avec la plus grande prudence", lit-on dans ce communiqué. "Ces premiers résultats ne permettent pas, en particulier, de comparer globalement la qualité de service des fournisseurs d'accès à internet." "C'est un rappel à l'ordre", a déclaré à Reuters un porte-parole de l'Arcep. "L'étude n'a pas été conçue pour être exploitée commercialement par les opérateurs." Ce rapport a été rendu public mardi. C'est la première fois que l'Arcep se penche sur le cas d'internet et fait réaliser des mesures sur les services offerts par les principaux opérateurs. Le gendarme des télécoms a averti qu'il ne s'agissait que de résultats parcellaires et que son observatoire devait encore être affiné. (voir [ ID:nL6N0TF22P ) Bouygues Telecom, troisième opérateur de téléphonie mobile français, arrive en dernière position en nombre d'abonnés dans l'internet haut débit, derrière Orange ORAN.PA , Numericable SFR NUME.PA et Iliad ILD.PA . (Emmanuel Jarry, avec Leïla Abboud et Gwénaëlle Barzic)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le dimanche 7 déc 2014 à 17:22

    L'Arcep au pays des bisounours, ou les nouveaux monsieur Jourdain du XXIe siècle ! Le commerce c'est la guerre ! Et ces gens proposent des études dont il ne faut pas se servir ! A la guerre tous les coups ou presque sont permis afin d'affaiblir l'adversaire. A quoi cela sert-il d'être "reconnu" si le consommateur ne le sait pas... A quoi servent ces études si c'est pour qu"elles restent confidentielles !!!