RPT-France-Julie Gayet fait condamner Voici et VSD pour des photos

le , mis à jour à 17:10
1

(Répétition mot manquant, § 1) PARIS, 6 octobre (Reuters) - Les magazines Voici et VSD ont été condamnés mardi à payer 1.500 euros de dommages et intérêts chacun à la comédienne Julie Gayet après la publication de photos la montrant à la résidence de La Lanterne avec François Hollande, a déclaré son avocat. La comédienne a également obtenu la publication d'un encart judiciaire dans VSD, a précisé Me Jean Ennochi. Julie Gayet, qui avait engagé des poursuites pour atteinte à l'intimité de la vie privée, n'avait réclamé qu'un euro symbolique de dommages et intérêts à l'audience. "Ce qui est important, c'est que le tribunal a reconnu qu'il y avait violation de la vie privée", a dit Jean Ennochi à Reuters. Les images incriminées avaient été prises lors du week-end de Pâques à la résidence présidentielle de La Lanterne, à Versailles, et publiées en avril. Elles montraient le président de la République, Julie Gayet, le père de cette dernière, ainsi que le secrétaire général de l'Élysée Jean-Pierre Jouyet et son épouse dans le parc et à l'intérieur du bâtiment. A l'audience, devant le tribunal de Nanterre, le procureur avait réclamé la condamnation des deux publications, sans préciser la peine. Les défenseurs des deux hebdomadaires avaient fait valoir la légitimité de l'information, soulignant notamment que le parc était à la vue du public. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le mardi 6 oct 2015 à 17:19

    A la vue du public mais les juges sont a la botte de pépére