RPT-Eutelsat chute après l'abaissement de ses prévisions

le
0
RPT-Eutelsat chute après l'abaissement de ses prévisions
RPT-Eutelsat chute après l'abaissement de ses prévisions

Répétition du titre.

PARIS (Reuters) - Eutelsat Communications chute en Bourse vendredi après avoir abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires et d'Ebitda annuels en arguant de conditions de marché plus difficiles et du report du déploiement de certains services.

L'opérateur de satellites chute de 12,94% à 22,99 euros vers 9h40, après avoir touché un plus bas depuis début 2010 à 22,535 euros, accusant la deuxième plus forte baisse du SRD et portant sa baisse depuis le début de l'année à 24%.

Le groupe vise désormais pour l'exercice à fin juin un chiffre d'affaires d'environ 1,22 milliard d'euros, alors qu'il le prévoyait initialement au-dessus de 1,235 milliard, compte tenu de l'environnement concurrentiel sur certaines régions et d'un décalage partiel du déploiement des services du satellite de services aux professionnels KA-SAT.

Eutelsat, qui prévoyait auparavant un Ebitda (excédent brut d'exploitation) supérieur à 955 millions d'euros, l'attend désormais autour de ce seuil, avec une marge de 78%.

"Les gens extrapolent les tendances sur les 12 mois à venir", a commenté un analyste, jugeant très probable une révision à la baisse des prévisions sur trois ans lors de la publication des résultats annuels, fin juillet.

Eutelsat qui compte parmi ses concurrents le luxembourgeois SES et l'américain Intelsat, avait dit l'été dernier prévoir jusqu'en 2014 une croissance annuelle moyenne de ses ventes supérieure à 7% et une marge d'Ebitda supérieure à 77%.

"C'est une société qui n'est pas habituée à faire ce genre d'avertissements", a ajouté l'analyste, notant que le groupe avait jusqu'ici modifié ses prévisions à la hausse.

Sur la période janvier-mars, troisième trimestre de l'exercice du groupe, son chiffre d'affaires a progressé de 4,6% à 308,7 millions d'euros, en deçà du consensus de 314 millions.

"C'est surprenant de voir un ralentissement de la croissance comparé au rythme de 5,8% du deuxième trimestre, alors qu'il s'agit du premier trimestre complet depuis que les satellites ETL 7 West A et ETL 16A sont devenus opérationnels", constate de son côté Nomura, qui a abaissé sa recommandation sur Eutelsat à "neutre".

Cyril Altmeyer, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant