RPT-En campagne avant Poitiers, Valls appelle les socialistes à la fierté

le , mis à jour à 00:17
2

(RPT codes techniques, texte identique) par Claude Canellas CENON, Gironde, 12 mai (Reuters) - Manuel Valls a apporté mardi soir en Gironde son soutien à la motion préparée par le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, en vue du congrès de Poitiers dont il espère que les socialistes ressortiront avec de la fierté. Accompagné de la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem et du ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, le Premier ministre a lancé un appel à l'unité du PS. "Les Français nous regardent et attendent des réponses concrètes à leurs difficultés quotidiennes", a-t-il dit devant près de 300 personnes réunies à Cenon, dans la banlieue bordelaise. "Chahuté par les bouleversements du monde, notre pays a besoin de sens, d'une direction. Ce congrès, c'est l'occasion de redire ensemble autour de Jean-Christophe Cambadélis où nous allons, ce que nous voulons pour notre pays", a-t-il poursuivi. Manuel Valls, rappelant les valeurs de la gauche, a redit qu'il n'acceptait pas qu'on "s'approprie la République", alors que sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy, l'UMP s'apprête à se renommer "Les Républicains". "La République, a-t-il dit sous les applaudissements, n'est pas la propriété d'un parti." Prenant de nouveau la défense du projet de réforme du collège que porte Najat Vallaud-Belkacem, il a assuré que, quelles que soient les attaques de la droite, "cette réforme se fera" et a demandé à chaque socialiste de la défendre "même si nous sommes en plein congrès". Plus généralement, le chef du gouvernement a souligné que le moment n'était pas aux querelles internes et a enjoint aux socialistes d'être "fiers". "Nous devons être fiers de ce que nous faisons, fiers d'être socialistes, fiers d'être de gauche, fiers d'être républicains, fiers d'être français, fiers de gouverner", a-t-il énuméré. "Moi, ce que je vous demande, à travers ce congrès, c'est d'être fiers de ce que nous sommes et de faire en sorte qu'à l'issue de ce congrès, avec le vote des militants, nous soyons plus que jamais fiers d'être socialistes pour accomplir ce que les Français attendent de nous", a-t-il conclu sous les ovations des militants. Quatre motions s'affrontent dans la perspective du congrès qui se tiendra à Poitiers du 5 au 7 juin. Face à la motion A de Jean-Christophe Cambadélis, qu'a ralliée Martine Aubry, les "frondeurs" se sont regroupés sous la motion B "A gauche pour gagner" présentée par le député Christian Paul. Deux autres motions, la C "Osons un nouveau pacte citoyen et républicain" dont la première signataire est Florence Augier et la D "La fabrique" menée par Karine Berger sont proposées aux militants. (voir ID:nL5N0X90LX ) (édité par Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.

Partenaires Taux