RPT-Donald Trump va nommer des fidèles à des postes clés-sources

le , mis à jour à 09:35
0
 (Répétition mastics) 
    NEW YORK, 10 novembre (Reuters) - Le président américain élu 
Donald Trump va vraisemblablement placer aux postes les plus 
importants de sa future administration ceux qui lui sont restés 
fidèles au cours d'une campagne où nombre de responsables du 
parti républicain ont pris leurs distances. 
    Selon des sources au fait du processus de la passation de 
pouvoir, Jeff Sessions, un sénateur de l'Alabama qui a été l'un 
des plus fervents soutiens de l'homme d'affaires au Congrès, 
devrait décrocher un poste de premier plan, peut-être celui de 
secrétaire à la Défense. 
    Le général à la retraite Michael Flynn semble tenir la corde 
pour devenir le conseiller à la sécurité nationale de Donald 
Trump, ont ajouté les sources. 
    Ancien directeur de l'Agence du renseignement de la défense 
(Defence Intelligence Agency), Michael Flynn a joué un rôle clef 
dans la campagne de Donald Trump, prodiguant notamment des 
conseils en matière d'affaires internationales. 
    "Il a une influence apaisante sur Trump", a noté l'une des 
sources. 
    Newt Gingrich, ancien "speaker" de la Chambre des 
représentants et le sénateur du Tennessee Bob Corker étaient de 
leur côté pressentis pour être secrétaire d'Etat. Le second 
préside la commission des relations internationales du Sénat. 
    Les deux hommes avaient un temps étaient vus comme de 
possibles vice-présidents de Donald Trump, une position 
finalement échue au gouverneur de l'Indiana Mike Pence. 
    Les mêmes sources disent que le président du comité national 
républicain Reince Priebus, devenu un conseiller écouté au cours 
de la campagne, était évoqué comme le possible secrétaire 
général de la Maison blanche. 
    La directrice de campagne de Donald Trump Kellyanne Conway 
pourrait décrocher un poste de conseiller de premier plan à la 
Maison blanche. 
    Le neurochirurgien à la retraite Ben Carson, qui avait 
apporté son soutien à Donald Trump après s'être retiré de la 
course à l'investiture républicaine, est envisagé pour le poste 
de secrétaire à l'éducation. 
 
 (Steve Holland, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant