RPT-Deux Egyptiens tués un an après le massacre du 14 août

le
1

(Répétition titre, texte sans changement) LE CAIRE, 14 août (Reuters) - Un militant islamiste et un policier égyptien ont été tués jeudi près du Caire, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité, un an jour pour jour après la violente dispersion de partisans des Frères musulmans qui fit plusieurs centaines de morts. Le militant âgé de 31 ans a succombé à une blessure par balles à la poitrine reçue lors d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Gizeh, dans la banlieue de la capitale, a-t-on précisé. Un peu plus tôt, un agent de police avait été tué dans le même secteur par un homme armé qui circulait à moto. Trente membres des Frères musulmans ont en outre été arrêtés, selon les services de sécurité. La Confrérie, autrefois considérée comme le mouvement politique le mieux structuré d'Egypte, a été classée l'an dernier parmi les organisations terroristes et son aile politique a été dissoute la semaine dernière. Plusieurs centaines de ses partisans ont été tués depuis le 3 juillet 2013, date à laquelle l'armée a déposé le président Mohamed Morsi, issu de ses rangs. Le massacre le plus important a eu lieu le 14 août de la même année, lorsque les forces de l'ordre ont démantelé leurs campements sur les places Rabaa al Adaouiya et Nahda, au Caire. (Maggie Fick et Omar Fahmy, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le jeudi 14 aout 2014 à 17:56

    deux arabes ?