RPT - Coupe de France: le doublé du PSG se noie dans l'Evian

le
0
LE PSG SORTI PAR EVIAN EN COUPE DE FRANCE
LE PSG SORTI PAR EVIAN EN COUPE DE FRANCE

Corrige marqueur du PSG dans la séance de tirs au but, orthographe de Saber Khelifa

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Le Paris Saint-Germain a subi un camouflet malgré les millions d'euros des Qataris et ses stars, mercredi, au Parc des sports d'Annecy où il a connu une improbable élimination en quart de finale de la Coupe de France face à Evian TG.

Le club qui prétend faire partie des grands d'Europe, même si sa Ligue des champions s'est achevée face à Barcelone, s'est incliné 1-1, 1-4 aux tirs au but.

Evian, que seulement trois points séparent de la zone de relégation, recevra Lorient, vainqueur de Saint-Etienne 2-1 en demi-finale. Troyes, bourreau de Nancy 3-0, jouera à domicile contre Bordeaux qui a éliminé Lens 3-2.

Les matches auront lieu les 7 et 8 mai.

S'il était un quart de finale qui semblait joué d'avance c'était bien le match dont la télévision avait fait sa tête d'affiche entre le Paris Saint-Germain et Evian Thonon Gaillard.

Le PSG avait d'ailleurs affiché sa volonté de jouer la qualification et, au-delà, le doublé Coupe-Championnat en alignant la plupart de ses stars.

L'ouverture du score a été signée par Javier Pastore dès la 8e minute de jeu. Evian a mis un bémol juste avant la mi-temps lorsque Saber Khelifa a égalisé.

Insipide, le PSG n'est pas parvenu à faire la différence en seconde période. Pire, ses joueurs ont perdu leur calme dans les prolongations à l'image de Thiago Motta expulsé pour un vilain geste à la 117e minute.

Quand est venue l'épreuve des tirs au but, les stars Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva et Ezequiel Lavezzi se sont ratées. Les sans-grade d'Evian se sont surpassés et ont envoyé leur club en demi-finale.

"C'est l'exploit et on l'a mérité", a déclaré l'entraîneur d'Evian, Pascal Dupraz sur France 3.

"La victoire vient d'une superbe première mi-temps. On a eu un peu plus de mal en seconde. C'est à ce prix-là qu'on va se maintenir".

Edité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant