RPT-Bataille rangée entre cartels dans une prison au Mexique, 49 morts

le , mis à jour le
0
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise dans la 
nuit) 
    MONTERREY, Mexique, 12 février (Reuters) - Quarante-neuf 
détenus ont péri jeudi lors d'une bataille rangée entre cartels 
de la drogue dans une prison de Monterrey, dans le nord-est du 
Mexique, ont annoncé les autorités à la veille d'une visite du 
pape François au Mexique. 
    Les rixes ont éclaté peu avant minuit dans deux secteurs de 
la prison de Topo Chico, dans l'Etat de Nuevo Leon, entre 
partisans du cartel "Zeta 27" et ceux d'un groupe rival.  
    Un détenu est mort par balle, les autres à coups de couteaux 
ou d'autres objets comme des bouteilles ou des chaises.  
    Les autorités ont revu à la baisse le bilan après avoir 
annoncé 52 décès. La prison compte environ 3.500 détenus.  
    Le gouverneur de l'Etat de Nuevo Leon, Jaime Rodriguez, a 
déclaré que le système pénitentiaire local était une "bombe à 
retardement" qu'il s'agissait de désamorcer.  
    Le gouverneur a lui-même survécu à deux tentatives 
d'assassinat pour s'être opposé aux cartels de la drogue en tant 
que maire d'un faubourg de Monterrey.  
    La prison de Topo Chico abrite des membres des Zetas, un 
cartel de la drogue connu pour son extrême violence.  
    "Le problème est qu'il y a des gens comme mon frère avec les 
narcos", a témoigné le parent d'un détenu incarcéré pour vol. 
    Les forces de sécurité ont mis fin aux violences en début 
d'après-midi et exclu que des détenus se soient évadés.  
    Des émeutes meurtrières surviennent régulièrement dans les 
prisons surpeuplées du Mexique, même si celle-ci est l'une des 
plus sanglantes de ces dernières années.  
    En 2013, 13 détenus avaient été tués et 65 autres blessés 
dans une prison de l'Etat de San Luis Potosi. Un an plus tôt, 44 
détenus avaient péri dans une prison de Nuevo Leon quand des 
membres du cartel Zetas avaient comploté une tentative d'évasion 
avec des gardiens.  
    Cette mutinerie survient à quelques jours de la venue du 
pape François dans un autre établissement pénitentiaire du nord 
du Mexique, celui de Cereso à Ciudad Juarez, mercredi prochain 
dans le cadre de son voyage apostolique dans le pays.  
    Le souverain pontife doit partir ce vendredi pour La Havane 
avant de gagner Mexico, où il est attendu dans la soirée. Il 
rentrera à Rome le jeudi 18 février. (voir AVANT-PAPIER 
 ) 
 
 (Gabriela Lopez; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant