RPT-Apple a moins vendu d'iPhones que prévu au T1

le
0
 (Répétition sans changement d'une dépêche transmise mardi soir) 
    par Julia Love 
    SAN FRANCISCO, 27 janvier (Reuters) - Apple  AAPL.O  a vendu 
moins d'iPhones que prévu au premier trimestre de son exercice, 
la firme à la pomme commençant à ressentir les effets du 
tassement économique du très important marché chinois, et 
s'attend à voir son chiffre d'affaires diminuer pour la première 
fois depuis 13 ans.  
    L'action, qui a perdu 5% depuis le début de l'année, jouait 
aux montagnes russes en après-Bourse, déclinant de plus de 2% 
dans le même temps que se tenait une téléconférence avec des 
analystes. 
    "C'est décevant de le voir rater le coche sur un chiffre 
d'affaires qui avait déjà été revu en baisse et le fait est 
qu'avec le ralentissement de la croissance de l'iPhone, il 
aurait fallu un produit qui soit vraiment intéressant", observe 
J.J. Kinahan (TD Ameritrade). "La pression continuera de 
s'exercer sur l'action sans un véritable plan de croissance des 
ventes ou un nouveau produit". 
    Apple a annoncé mardi avoir vendu 74,8 millions d'iPhones 
sur les trois mois clos au 26 décembre, premier trimestre 
complet de vente des iPhone 6S et 6S Plus. La croissance de 0,4% 
des livraisons est la plus faible depuis le lancement du 
smartphone en 2007. 
    Les analystes, qui s'attendaient à ce coup de frein à la 
croissance du marché des iPhones, anticipaient 75,5 millions de 
combinés vendus, selon le cabinet spécialisé FactSet 
StreetAccount. 
    Apple projette pour le deuxième trimestre un chiffre 
d'affaires de 50 à 53 milliards de dollars, alors que les 
analystes attendent 55,5 milliards. Sur le trimestre comparable 
de l'exercice antérieur, Apple avait dégagé un C.A. de 58 
milliards de dollars. 
    La prévision d'Apple sur le trimestre en cours implique 40 à 
50 millions d'iPhones vendus, ce qui serait la toute première 
baisse des ventes du smartphone, dit l'analyste Daniel Ives (FBR 
Capital Markets). Sur le trimestre comparable de l'exercice 
précédent, Apple avait vendu 61,2 millions d'iPhones. 
    De fait, le directeur général Tim Cook a dit, lors de la 
téléconférence, qu'une baisse des ventes d'iPhones sur le 
trimestre en cours, par rapport au trimestre comparable un an 
auparavant, était prévisible.       
    Alors que le chiffre d'affaires en Chine continentale a crû 
de 14% durant le trimestre, Apple commence à ressentir les 
retombées d'un changement de la situation économique, surtout à 
Hong Kong, a dit le directeur financier Luca Maestri à Reuters. 
    "A mesure que nous évoluons dans le trimestre à fin mars, il 
devient plus manifeste qu'il y a des signes de tassement 
économique", a-t-il déclaré. "Nous commençons à observer quelque 
chose qui est nouveau pour nous". 
    Le C.A. de 18,37 milliards réalisé en Chine continentale a 
représenté 24,2% du C.A. total. Les ventes faites dans ce marché 
avaient presque doublé au quatrième trimestre du précédent 
exercice. 
    Le bénéfice net d'Apple a lui augmenté de 1,9% au premier 
trimestre, à 18,36 milliards de dollars, tandis que le chiffre 
d'affaires a progressé de 1,7% à 75,87 milliards de dollars, 
tous deux des records. Le C.A. est inférieur au consensus des 
analystes qui anticipaient 76,54 lilliards de dollars. 
    Le bénéfice par action trimestriel, de 3,28 dollars, dépasse 
le consensus des analystes qui le donnaient à 3,23 dollars.  
    La performance globale d'Apple est "un peu meilleure qu'on 
ne le craignait", a dit Daniel Ives.  
    Le directeur financier Luca Maestri a également évoqué des 
effets de change défavorables, qui ont amputé le C.A. de quelque 
cinq milliards de dollars.    
 
 (Avec Anya George Tharakan à Bangalore, Wilfrid Exbrayat pour 
le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant