RPT -A peu près rassurée par la Fed, Wall Street finit en hausse

le , mis à jour le
0

* Le Dow Jones gagne 0,17%, le S&P-500 0,20%, le Nasdaq 0,18% * Retournement haussier après les propos de Janet Yellen * Les paris restent ouverts sur la première hausse des taux (Répétition sans changement d'une dépêche transmise la veille) par Rodrigo Campos NEW YORK, 18 juin (Reuters) - Wall Street a terminé en légère hausse une séance agitée mercredi, ayant fini par remonter en territoire positif après que la Réserve fédérale eut déclaré que l'économie américaine connaissait une croissance suffisamment solide pour supporter une hausse des taux cette année. Même si une majorité de responsables de la Fed continue de projeter une hausse des taux cette année, ils pensent qu'ils auront augmenté légèrement moins d'ici la fin 2016 et la fin 2017 qu'ils ne le pensaient en mars. ID:nL5N0Z34Q8 Cette opinion a profité aux actions à haut rendement et en particulier aux "utilities", dont l'indice sectoriel .SPLRCU a gagné 0,9%, alors que la veille il avait touché un plus bas depuis la fin septembre. Les actions à haut rendement attirent l'investisseur lorsqu'on s'attend à une baisse des rendements obligataires ou, dans ce cas, à ce qu'ils restent relativement bas. Les rendements des Treasuries ont de fait baissé ce mercredi, réagissant précisément aux nouvelles prévisions de croissance et d'évolution du taux des Fed funds. "On peut avoir un mouvement (de taux) en septembre mais c'est vraiment à pile ou face... Les échéances courtes aiment le communiqué et les longues fléchissent", observe James Camp (Eagle Asset Management). Une statistique de l'emploi plus forte que prévu en mai nourrit les anticipations d'une première hausse des taux en septembre et certains analystes et investisseurs en voient même une deuxième, probablement en décembre. Mais par ailleurs, une productivité trimestrielle médiocre et un abaissement de la prévision de croissance poussent d'autres professionnels à repousser le calendrier d'une remontée des taux. Cette dernière vue semble avoir précisement motivé le marché des changes, où le dollar a fléchi. "Elle (la Fed) s'est montrée moins attentive (à lancer le cycle de hausse des taux) que le marché le pensait", commentait Steven Englander (Citi). "Le dollar baisse parce que le communiqué est essentiellemebnt accommodant", renchérit Douglas Borthwick (Chapdelaine Foreign Exchange). "Yellen et la Fed en général attendent que l'inflation se manifeste et elles ne croient pas que ce soit le cas pour le moment". TAUX ET M&A Les grands indices ont été instables à l'issue de la publication du communiqué de la Fed: Wall Street a d'abord aggravé ses pertes puis est remontée lorsque la présidente Janet Yellen s'est exprimée. L'indice Dow Jones .DJI a gagné 31,26 points (0,17%) à 17.935,74 points. Le Standard & Poor's 500 .SPX a avancé de 4,15 points (0,20%) à 2.100,44. Le Nasdaq Composite .IXIC a pris 9,33 points (0,18%) à 5.064,88. A son meilleur niveau, le S&P-500 gagnait 0,5% en séance. Un autre élément lié à une future remontée des taux d'intérêt est venu soutenir la Bourse; les investisseurs voient dans cette échéance qui se rapproche un stimulant pour les fusions et acquisitions, qui sont déjà à des niveaux records cette année. Aux valeurs, FedEx FDX.N recule de 3%. Le groupe de messagerie et de logistique a enregistré une perte nette de 895 millions de dollars au quatrième trimestre, conséquence des charges inscrites dans ses comptes au titre du financement de son régime de retraites et de l'appréciation du dollar. ID:nL5N0Z32XT Allergan AGN.N enregistre un maigre gain de 0,26%. Le fabricant du Botox, en passe d'être racheté par Actavis ACT.N , a annoncé mercredi l'acquisition de Kythera Biopharmaceuticals KYTH.O pour 2,1 milliards de dollars. Kythera a bondi de 22%. ID:nL5N0Z32FB Comcast CMCSA.O finit sur une hausse de 1,26%. Une source proche du dossier a déclaré ce mercredi à Reuters que le câblo-opérateur n'était pas intéressé par l'achat de T-Mobile US TMUS.N , filiale américaine de l'opérateur télécoms allemand Deutsche Telekom DTEGn.DE , alors que l'hebdomadaire allemand Manager Magazin écrit ce même jour que des discussions sont en cours entre les deux sociétés. ID:nL5N0Z34KX T-Mobile US s'octroie 2,37%. Oracle ORCL.N a perdu près de 7% après la clôture, après avoir publié un bénéfice et un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes au quatrième trimestre, la raison en étant un dollar fort et une baisse des revenus tirés des nouvelles licences. ID:nL5N0Z34PV On compte sur le Nyse, 1.606 hausses contre 1.446 baisses et sur le Nasdaq 1.441 baisses pour 1.301 hausses. Le volume a été de 6,1 milliards de titres, au-dessus de la moyenne quotidienne de 5,94 milliards depuis le début du mois, selon BATS Global Markets. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant