Royaume-Uni : Victoire des conservateurs et revers pour Ed Miliband

le
0
A la surprise générale David Cameron, premier ministre sortant, triomphe aux législatives de Grande-Bretagne
A la surprise générale David Cameron, premier ministre sortant, triomphe aux législatives de Grande-Bretagne

Le Premier ministre conservateur David Cameron s'achemine vers une victoire surprise aux législatives l'autorisant à poursuivre sa politique d'austérité et à soumettre à référendum l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE, tandis que les nationalistes écossais vont réaliser un raz-de-marée de nature à galvaniser leurs ardeurs indépendantistes Le Premier ministre sortant s'est félicité de la tournure "positive" des événements au sortir "d'une très grande nuit pour les conservateurs", sans formellement revendiquer la victoire alors que près de 450 des 650 sièges avaient été dépouillés. Le sondage sortie des urnes prédisant un tel séisme a été accueilli avec des pincettes à 21H00 tant il différait des prévisions des enquêtes d'opinion pronostiquant un résultat ultra-serré depuis des mois, mais il s'est progressivement matérialisé en cours de nuit attestant d'une cuisante défaite des travaillistes et d'une déroute des libéraux-démocrates. A 04H30, le dirigeant travailliste Ed Miliband a reconnu "une nuit très décevante pour son parti", depuis Doncaster où il a été réélu. Les lib-dém, partenaires des conservateurs dans le gouvernement sortant, étaient quant à eux menacés de perdre 46 de leurs 56 sièges. Le vice-Premier ministre Nick Clegg, qui a survécu à Sheffield, a laissé entendre qu'il pourrait démissionner de ses fonctions à la tête du parti après une "nuit cruelle et punitive". David Cameron critiqué pour son manque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant