Royaume-Uni : Royal Mail introduit en Bourse mi-octobre

le
0
Le gouvernement britannique lance la privatisation de la poste, prenant de cours les syndicats avant le dépôt de mots d'ordre de grève.

De notre correspondant à Londres

C'est la plus importante privatisation depuis l'ère Thatcher. Le gouvernement britannique lance vendredi la vente de titres Royal Mail, en vue d'une cotation à la Bourse de Londres mi-octobre. La fourchette de prix de l'action a été fixée entre 260 et 330 pence, valorisant l'entreprise entre 2,6 et 3,3 milliards de livres (3 à 4 milliards d'euros). Entre 40% et 52,2% du capital vont passer entre les mains du privé, pour l'essentiel des investisseurs institutionnels. Les 150.000 postiers se verront offrir gratuitement 10% des parts.

«Cela va donner à Royal Mail l'accès au capital nécessaire à sa modernisation», estime Vince Cable, ministre des Entreprises. Sous la houlette de sa directrice générale canadienne Moya Green, le mastodonte s'est déjà bien redressé depuis 2010. L...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant