Royaume-Uni : réforme très libérale de la santé

le
0
Les hôpitaux publics seront mis en concurrence directe avec le secteur privé. Le budget de la santé sera décentralisé et confié aux médecins de famille. Objectif: économiser 20 milliards de livres.

Le gouvernement de coalition mené par David Cameron a lancé hier rien de moins que la plus importante réforme du système britannique de santé public depuis sa création en 1948. Le plan va donner plus de pouvoirs aux médecins généralistes et va mettre en concurrence des structures privées et publiques, ce qui est dénoncé par l'opposition travailliste comme une tentative détournée de «privatiser» le Service national de santé (NHS, National Health Service).

Bien que le secteur de la santé soit la seule branche de l'État épargnée par les 81 milliards de livres (96 milliards d'euros) de coupes budgétaires, la coalition des conservateurs et des libéraux-démocrates s'est donné comme objectif de faire 4% d'économies sur le budget de la santé, soit un total de 20 milliards de livres en quatre ans. L'argent économisé en réformant le système devrait être intégralement réinvesti pour améliorer la qualité des soins et compenser le coût croissant des frais de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant