Royaume-Uni : pas de pause dans l'austérité

le
0
Le gouvernement prévoit 72 milliards d'euros d'économies sur quatre ans et une baisse des aides sociales.

En robes et en perruques, des centaines d'avocats pénalistes manifestaient lundi matin sur les marches des tribunaux à travers la Grande-Bretagne. Pour la première fois depuis les huit siècles d'histoire de leur association, ils se sont mis en grève pour protester contre une réforme de l'aide judiciaire qui prévoit de réduire de 30% les allocations permettant aux justiciables défavorisés d'être défendus.

Pas de «tournant» dans la politique économique britannique. La croissance a beau être de retour de façon soutenue depuis l'année dernière, l'austérité se poursuit et sera encore au programme du Parti conservateur pour des années s'il remporte les élections de 2015. C'est le message de sang et de larmes qu'a délivré le chancelier de l'Échiquier George Osborne, lundi, en guise de v½ux pour une «unhappy new year», comme ont ironisé ses détracteurs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant