Royaume-Uni : les crimes liés à Grindr et Tinder explosent

le
0
Royaume-Uni : plus de 400 meurtres liés à Grindr et Tinder.
Royaume-Uni : plus de 400 meurtres liés à Grindr et Tinder.

L'année dernière, plus de 400 crimes liés à Grindr et Tinder, deux applications de rencontres, ont été signalés aux autorités policières outre-Manche, comme le rapporte Konbini.fr. Un chiffre sept fois plus élevé par rapport à 2013. À l'époque, 55 plaintes avaient été enregistrées; selon les chiffres obtenus grâce au « Freedom of Information Act ». Dans les rapports des autorités : les applications Tinder et Grindr sont mentionnées par les victimes, qui font état d'actes violents : viols, pédophilie et tentatives de meurtre.

« La popularité croissante de ces applications et sites de rencontres a contribué à l'augmentation du nombre de crimes enregistrés. Nous encourageons fortement les utilisateurs à signaler ces délits et à exiger une aide psychologique s'ils sont victimes d'un crime », explique dans une interview au Telegraph Andy Cooke, chef adjoint de la police de Merseyside en Angleterre.

Des risques de « sextorsion »

Les associations appellent également à une meilleure prévention et craignent que ces victimes ne fassent l'objet de « sextorsion » (contraction de sexe et extorsion qui traduit une forme de chantage liée à la sexualité). « Les gays qui ne sont pas encore sortis du placard ou les hommes bisexuels qui utilisent Grindr sont des cibles vulnérables puisqu'il y a peu de chances qu'ils signalent ces chantages à la police. J'ai bien peur que ces chiffres ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant