Royaume-Uni : les conservateurs arriveraient largement en tête aux législatives

le , mis à jour à 00:50
0
Royaume-Uni : les conservateurs arriveraient largement en tête aux législatives
Royaume-Uni : les conservateurs arriveraient largement en tête aux législatives

Si l'on en croit un premier sondage effectué à la sortie des urnes, David Cameron est bien parti pour rester Premier ministre du Royaume-Uni. Les conservateurs arriveraient en effet largement en tête des élections législatives avec 316 sièges, un niveau tout proche de la majorité absolue (326). Avec l'appui des Lib-dem de Nick Clegg (centristes), ils pourraient donc reconduire l'actuel gouvernement. Le Labour d'Ed Miliband arriverait en deuxième position avec 239 sièges. Le Scottish National Party (SNP) obtiendrait 58 sièges, le parti europhobe Ukip et les Verts 2 députés.

Ce sondage sortie des urnes effectué auprès de 22.000 électeurs contredit les estimations des enquêtes d'opinion qui pronostiquaient depuis six mois un coude à coude des plus serrés entre conservateurs et travaillistes. Si ses chiffres se confirment, il s'agit d'un grand succès pour David Cameron, le Premier ministre sortant.

«Si ces résultats sont exacts, cela signifie que les conservateurs ont clairement gagné cette élection», a réagi Michael Gove, ministre de l'Education dans le gouvernement sortant et premier responsable Tory à s'exprimer sur le plateau de la BBC.

Deux perdants : le Labour et les Lib-dem

Leurs alliés libéraux-démocrates verraient en revanche le nombre de leurs députés s'effondrer de 56 à 10. Ils apparaissent comme le grand perdant du scrutin. L'autre vaincu se révèle être le Labour. Jamais, depuis 1987, le parti n'a été si bas à des élections législatives. Ed Miliband espérait pourtant, à l'issue d'une campagne jugée dynamique, le ramener au pouvoir.

Un autre sondage (YouGov) donne un rapport de force un peu plus balancé. Les conservateurs resteraient en tête avec 284 sièges, devant le Labour (263), le SNP (48), les Lib-dem (31), Ukip (2) et les Verts (1).

Les premiers résultats étaient attendus aux alentours de minuit. La tenue en parallèle d'élections locales dans tout le pays, sauf à Londres et en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant