Royaume-Uni : le prochain Premier ministre Theresa May, plus Merkel que Thatcher

le , mis à jour à 12:11
1
Royaume-Uni : le prochain Premier ministre Theresa May, plus Merkel que Thatcher
Royaume-Uni : le prochain Premier ministre Theresa May, plus Merkel que Thatcher

La presse britannique compare déjà Theresa May à Margaret Thatcher. Mais finalement c'est d'Angela Merkel que le futur Premier ministre britannique est par certains aspects la plus proche.

 

Comme la chancelière allemande, celle qui va succéder mercredi à David Cameron est fille de pasteur. Née en 1956, elle est de la même génération qu'Angela Merkel née deux ans avant. Les deux femmes n'ont pas eu d'enfant. Conservatrice également, Theresa May est comme Angela Merkel entrée en politique à la fin des années 80, et a elle aussi le goût du compromis, de l'autorité et une grande capacité de travail.

 

«Je ne fais pas la tournée des plateaux de télévision. Je n'ai pas de potins à partager pendant le déjeuner. Je ne vais pas boire des verres dans les bars du Parlement. Et je ne porte pas mes sentiments en bandoulière. Je fais juste mon boulot», assure Theresa May, qui comme l'Allemande, déteste le bling bling. Elles partagent d'ailleurs une certaine rigueur vestimentaire, même si la Britannique se fait régulièrement plaisir en portant des chaussures fantaisies. Enfin, toutes deux ont confié aimer cuisiner. Theresa May assure également aimer marcher, et Angela Merkel fait quand elle peut de la randonnée en vacances.  

 

6 ans ministre de l'Intérieur

Pour le reste, Theresa May est longtemps restée dans l'ombre. Après deux échecs aux législatives, elle est élue en 1997 députée dans la circonscription prospère de Maidenhead, dans le Berkshire (sud de l'Angleterre). De 2002 à 2003, elle est la première femme à être secrétaire générale d'un parti conservateur. Elle s'illustre lors d'un discours où elle qualifie les tories, alors marqués très à droite, de «nasty party» («parti des méchants»), ce qui lui vaut quelques inimitiés.

De 1999 à 2010, elle occupe différents postes dans le cabinet fantôme des conservateurs. En 2005, elle aide David Cameron dans sa conquête du parti et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 5 mois

    Moi je me méfierais avant d'annoncer ce genre d'âneries.