Royaume-Uni : faillite des maisons de retraite

le
0
Le groupe Southern Cross ne parvient plus à faire face à ses loyers. Une situation qui alimente le débat politique.

De notre correspondant à Londres

Malgré une série de mesures désespérées prises depuis un mois pour tenter de sauver l'entreprise, Southern Cross, le plus important groupe de maisons de retraites en Grande-Bretagne, va devoir mettre fin à ses activités. L'entreprise est dans une situation de quasi-faillite et va devoir transférer la totalité des 752 maisons de retraite dont elle avait la gestion à d'autres structures. Des accords seraient déjà en cours de négociation pour le tiers d'entre elles. La cotation du groupe Southern Cross a été suspendue lundi à la Bourse de Londres.

Une annonce qui a provoqué la colère des syndicats et des associations de protection des personnes âgées, inquiets sur l'avenir des 31.000 pensionnaires et des 43.000 employés du groupe. Cette faillite d'un opérateur privé géré par des fonds d'investissements de la City est aussi une très mauvaise nouvelle pour le gouvernement de David Cameron, dont la réforme du système de santé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant