Royaume-Uni : et si Tony Blair tentait un retour en politique ?

le
0
Royaume-Uni : et si Tony Blair tentait un retour en politique ?
Royaume-Uni : et si Tony Blair tentait un retour en politique ?

Et si le Brexit signait son come back ? L'ex-Premier ministre britannique (1997-2007) Tony Blair évoque un possible retour en politique dans une interview vendredi au magazine Esquire, à paraître en novembre. Blair pourrait vouloir réincarner sa ligne de centre-gauche face aux conservateurs « en route vers un Brexit dur ».

 

« Je ne sais pas s'il y a un rôle pour moi », dit-il au magazine. « Est-ce que je me sens fortement concerné ? Oui. Est-ce que je suis motivé ? Oui. Quelles leçons en tirer pour moi ? Que pourrais-je apporter exactement ? La question reste ouverte », souligne le plus jeune ancien occupant du 10 Downing street, aujourd'hui âgé de 63 ans.

 

Aujourd'hui opposant virulent au leader gauchiste du Labour, Jeremy Corbyn, l'ex-Premier ministre estime que « la politique britannique vit franchement une tragédie si le choix est entre un gouvernement conservateur en route vers un Brexit dur et un Labour d'extrême-gauche qui défend un programme nous ramenant dans les années 1960 ».

 

Blair, surnommé « Bliar » par une partie de l'opinion britannique, contraction de son patronyme et du mot « menteur » (« liar » en anglais), est conscient de n'être plus populaire dans son pays. « Il y a une énorme réaction contre la politique que je représente. Mais je pense qu'il est trop tôt pour dire que le centre a été vaincu. En fin de compte, je pense qu'il s'imposera de nouveau. C'est notre défi et nous devons le relever », insiste-t-il.

 

Ces propos ont aussitôt déclenché des spéculations dans la presse britannique sur un éventuel « come back », d'autant qu'il vient d'annoncer la fermeture de sa controversée société de conseil aux gouvernements, Tony Blair Associates (TBA), qui lui avait permis de tripler la fortune familiale, selon les récentes estimations du très sérieux Telegraph.

 

Nommé Premier ministre une première fois en 1997, Tony Blair a fait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant