Royaume-Uni : après le Brexit, les demandes de nationalité irlandaise ou portugaise explosent

le
0

Le Royaume-Uni sortirait de l'Union européenne à partir de 2019, à la suite du référendum du 23 juin qui a vu la victoire du «Leave». Pour les citoyens Britanniques, cela signifie la perte du passeport européen, et des libertés de circulation et d'installation sur le continent qui vont avec... Terminée la retraite dans la Creuse ou en Normandie. Si certains en viennent à demander la nationalité française, nombre de Britanniques se tournent vers l'Irlande, mais aussi le Portugal via une loi permettant le retour de juifs.  

 

Comme un révélateur, le site ancestry.co.uk a constaté une hausse significative de sa fréquentation après le référendum. «Nous avons vu le nombre d'internautes souscrivant à des périodes d'essai grimper de 40%, explique Sue Moncur, l'un des responsables du site. Et en parallèle, sur une semaine, les recherches concernant des ancêtres irlandais ont augmenté de 20%». 

 

Les consulats irlandais débordés

Au total, 10% des Britanniques sont éligibles à la nationalité irlandaise. Pour y prétendre, il faut avant tout apporter des documents généalogiques et se faire enregistrer au Foreign Births Register, le registre irlandais des personnes nées à l'étranger. Le Brexit a occasionné un pic de recherche sur Google pour se procurer un passeport irlandais.

 

Les demandes de passeports irlandais ont été telles au lendemain du référendum du 23 juin que le ministre des Affaires étrangères irlandais, Charlie Flanagan, a appelé à la patience, soulignant que les bureaux consulaires étaient sous «forte pression». On compte de nombreuses requêtes de Nord-Irlandais ou de Britanniques expatriés en Irlande (en tout, 250 000 sujets de la Reine chez le voisin irlandais). Moindre ampleur mais même dynamique, l'ambassade d'Allemagne à Londres a elle aussi connu un «pic des demandes de renseignements».

 

So here's where we're at.  This is the central post office ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant