Royal : «Si les socialistes se divisent, ce sera la fin du PS»

le
0
INTERVIEW - L'ex-candidate à l'Élysée insiste sur sa volonté d'union.

LE FIGARO. - Jugez-vous suffisante la proposition du gouvernement concernant les retraites des mères de famille de trois enfants ?

Ségolène ROYAL. - Non. C'est l'ensemble des injustices qu'il faut corriger. Pourquoi se limiter aux mères de trois enfants ? La taille la plus répandue des familles, c'est un ou deux enfants. Il faut une autre réforme. Faire contribuer les revenus du patrimoine, intégrer la pénibilité. En couplant report de l'âge légal et allongement de la durée de cotisation, le gouvernement impose le recul le plus dur d'Europe. Leur réforme, c'est une taxe sur le travail puisqu'il va falloir travailler plus pour gagner moins.

Mais le FMI valide cette réforme...

Ce n'est pas si simple. Le FMI dit préférer le recul d'âge à la baisse des pensions. Avec cette réforme, on a les deux. Il ne dit pas qu'il faut cumuler le recul de l'âge et l'allongement de la durée de cotisation. Enfin, on attend du FMI qu'il soit aussi dur avec le capital qu'av

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant