Royal se sent mieux armée pour 2012

le
0
Dans la campagne de la primaire, la présidente de la région Poitou-Charentes veut faire valoir son expérience de 2007.

Les pieds dedans, la tête ailleurs. Ségolène Royal n'a jamais été totalement en phase avec le PS. Mais, contrairement à 2006-2007, elle veut cette fois en faire un atout pour la primaire d'octobre. Garder sa liberté tout en se montrant disciplinée. Être la plus ouverte, à l'intérieur comme à l'extérieur. «Si vous regardez bien, c'est moi la plus compatible avec tout le monde», sourit la présidente de la région Poitou-Charentes. La preuve : elle a renoué depuis longtemps avec Martine Aubry, elle cherche à normaliser ses relations avec François Hollande, elle était soutenue par Manuel Valls lors du congrès de Reims et elle apprécie les idées d'Arnaud Montebourg sur la «démondialisation».

Pour l'heure, les sondages la placent en troisième position, largement derrière François Hollande et Martine Aubry, les deux favoris. Mais elle a observé la primaire d'Europe Écologie-Les Verts avec attention. À la surprise générale, Eva Joly a devancé le favori Nicol

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant